Queens : voler le capitalisme.

24/02/2020

Titre : Queens

Réalisateur : Lorene Scafaria

Avec : Constance Wu, Jennifer Lopez, Julia Stiles, ...

Genre : Drame

Durée : 1h47

Nationalité : États-Unis

Sortie : octobre 2019

Résumé : Des strip-teaseuses se lient d’amitié et décident de conjuguer leurs talents pour arnaquer et prendre leur revanche sur leurs riches clients de Wall Street. Leur plan fonctionne à merveille, mais argent et vie facile les poussent à prendre de plus en plus de risques…

Grand oublié de la dernière cérémonie des Oscars, « Queens » est le genre de long-métrage passant souvent assez inaperçu lors des fameux classements de fin d’année malgré la volée de louanges entourant sa sortie. Pourtant, sa découverte grâce à sa sortie chez Metropolitan confirme bien que les éloges critiques étaient mérités tant le regard adopté par Lorene Scafaria s’avère pertinent pour ausculter une certaine Amérique actuelle.

Ainsi, l’opération montée par ces strip-teaseuses répond à un pays marqué par une crise provoquée par des personnes aveuglées par l’argent et leur pouvoir et n’hésitant guère à appuyer leur position chez des femmes qu’ils transforment en totalement en objets. La mise en scène parvient en ce sens à éviter d’objectifier ses héroïnes, à l’image de l’apparition de Jennifer Lopez. Celle-ci est filmée avec un certain émerveillement par les yeux de son personnage principal, interprété par l’excellente Constance Wu. Le casting féminin est ainsi réussi et permet de créer une certaine cohésion de groupe ainsi qu’une reconnaissance emphatique chez les personnages secondaires.

La mise en scène parvient dès lors à ne jamais juger (comme exprimé d’ailleurs oralement par l’un des personnages) et dresse un portrait de femmes qui, en réponse à une instrumentalisation du corps par un système patriarcal, en jouent pour pouvoir mieux subsister, en particulier face à des rapaces de la finance déshumanisant ce qui est extérieur à leur milieu en permanence. L’écriture est au même niveau, assez subtile pour faire fonctionner un récit d’après crise et de survie dans une société où l’argent reste en permanence au centre du jeu.

Dès lors, la découverte de ce « Queens » est largement recommandable tant le film s’avère prenant et au niveau des retours positifs pleuvant tout autour. Le long-métrage de Lorene Scafaria s’avère une belle réponse à un système économique destructeur et à la cruauté sous-jacente. Sans tomber dans un cynisme facile qui aurait pu nuire à son appréhension, « Queens » se repose sur l’humain et le regard de femmes voulant vivre et devant agir non plus en se réappropriant leur corps mais en tentant de faire face au regard aliénant de certains hommes pour mieux retourner celui-ci contre eux.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *