22 Jump Street : des flics à la fac !

23/03/2020

Titre : 22 Jump Street

Réalisateur : Phil Lord et Christopher Miller

Avec : Channing Tatum, Jonah Hill, Ice Cube, ...

Genre : Comédie policière

Durée : 1h52

Nationalité : États-Unis

Sortie : 2014

Résumé : Les deux policiers Schmidt et Jenko, après être retournés au lycée pour mettre à découvert un nouveau réseau de trafiquants, retournent cette fois-ci à la fac pour démanteler un trafic de drogues.

.

S’il y a un revival qui aura surpris du monde, c’est sans aucun doute 21 Jump Street. Reprenant une série assez culte ayant notamment permis à Johnny Depp de se faire connaître, le premier film, sorti en 2012, se sera inscrit directement parmi les comédies américaines les plus drôles des années 2010, bien aidé par le style explosif du duo Phil Lord/Chris Miller explosant tout sur leur passage. Dès lors, sa suite ne pouvait faire que mieux, surtout au vu de l’orientation assez méta prise par le premier volet. Ce 22 Jump Street y parviendra… tout en amenant encore plus que ce que l’on pouvait attendre.

En effet, il y a d’abord l’aspect du film conscient de lui-même, qui aurait pu tourner assez rapidement à vide pour finir dans du lol creux. C’est peut-être pour éviter cela que cette tournure se fera plus caustique et moins appuyée que dans 21, se limitant à quelques blagues se dressant certes en filigrane de la narration (notamment dans une course poursuite hilarante). Néanmoins, cela ne prend jamais l’ascendant sur la partie plus centrale de l’intrigue, se reposant essentiellement sur son duo de personnages avec un côté plus travaillé émotionnellement que sur l’opus précédent.

C’est ainsi qu’on repart de l’opposition aussi bien morale que physique entre Schmidt et Jenko pour se reposer sur leur relation de couple et leurs besoins, aussi bien en tant qu’individus qu’en duo. On sent la frustration de Jenko face à ses ambitions plus sportives et le sentiment de reconnaissance qu’il ressent dans le milieu de la fac face à son travail en tant que policier là où Schmidt se sent en retrait par rapport à son partenaire. Si l’alchimie entre Jonah Hill et Channing Tatum était déjà forte dans le premier volet, elle se trouve un peu plus chargée dans cet opus.

Tout cela n’empêche pas Lord et Miller d’appuyer sur l’accélérateur niveau humour, touchant à n’importe quel style de gag afin de provoquer l’hilarité de leur audience. Une vanne improvisée laisse sa place à du visuel travaillé ou même à une blague d’arrière-plan comme un personnage se faisant tatouer une certaine partie du corps avec une palette aussi variée que réussie dans leur application. De quoi profiter de leur mise en scène faisant tout pour faire rire tout en se jouant des films policiers avec une certaine inventivité et ce sans que les blagues n’impactent trop la portée dramatique des protagonistes.

En ce sens, 22 Jump Street est le type de film parfait à regarder quand on cherche désespérément de l’humour, et ce qu’importe le type duquel on se sent le plus proche. C’est une bouffée d’air frais pop qui s’avère toujours aussi drôle et ce jusque dans son génialissime générique de fin. On en vient à se demander ce qu’aurait pu donner le crossover imaginé avec la saga Men in Black, bien que cela aurait pu impacter la portée dramatique de ces héros perdus plongés de force dans une génération où ils parviennent à trouver leur place avec regret. Ce qui est sûr, c’est que six ans après sa sortie, 22 Jump Street reste une des comédies américaines les plus génialement drôles des années 2010, imposant un nombre illimité de revisionnages pour plus apprécier son humour varié et ses personnages aussi drôles que bien écrits. De quoi nous donner à chaque séance toujours autant de bonheur qu’à la première…

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *