Compte les étoiles - un roman étincelant

28/03/2020

Titre : Compte les étoiles

Auteur : Lois Lowry

Editions : L'école des loisirs

Prix : 5,80€

Parution : 26 février 2020

Nombre de pages : 184 pages

Genre : Littérature jeunesse

Résumé : 1943. Pour Annemarie Johansen, la vie à Copenhague est un mélange compliqué de vie familiale, d'école, de rationnement alimentaire et d'occupation allemande. Le courage semble une vertu lointaine. Au moment où les Nazis commencent à organiser les déportations des Juifs du Danemark, les Johansen recueillent la meilleure amie d'Annemarie, Ellen Rosen, désormais présentée comme faisant partie de la famille. Ellen et Annemarie doivent réfléchir très vite lorsque les soldats perquisitionnent et demandent en pleine nuit pourquoi Ellen n'est pas blonde comme ses sœurs. A travers les yeux d'Annemarie nous voyons comment la résistance danoise réussit à faire traverser le bras de mer les séparant de la Suède à la quasi-totalité de la communauté juive, qui compte alors près de sept mille personnes.

.

Comment parler de l’horreur de la guerre aux enfants ? Dans son roman, doux et puissant, grave et étincelant, Lois Lowry répond à cette question par la fiction. A travers l’histoire d’Annemarie, une petite fille qui grandit au Danemark, l’autrice met en scène le quotidien d’une famille pendant la Seconde guerre mondiale. Quand l’innocence de l’enfance est confrontée aux atrocités des adultes, leur lucidité grandit soudainement.

Plongés au cœur du Danemark sombre et faible des années 1940, nous vivons le rationnement de nourriture, l’invasion des Allemands venus envahir ce pays trop petit pour se défendre, et au milieu de cette violence grandissante, une lueur d’humanité. Car, si les parents de la petite Annemarie tiennent à reconstruire leur famille déjà malmenée par les accidents de la vie, leur cœur reste ouvert.

A travers les yeux de leur petite fille, nous captons l’infinie générosité qui les anime, comme un réflexe de survie. Les Allemands conquièrent Copenhague, bannissant les Juifs de la ville. Les enfants intègrent la peur qu’ils propagent, l’ordre cruel qu’ils veulent instaurer. L’amitié devient discrète, tapie dans l’ombre, mais toujours fidèle.

Ainsi, les parents d’Annemarie résistent, prennent le risque d’accueillir la fille de leurs voisins qui préfèrent fuir la violence des Nazis que la subir. Ce fin stratagème parviendra-t-il à duper l’ennemi ? Au fil des jours et des actions, nous suivons avec avidité les agiles rebondissements de cette famille aussi commune, effacée qu’elle veut bien le faire croire. Mais les apparences sont souvent trompeuses…

Grâce à une langue toujours aussi fluide, chantante et prenante, Lois Lowry parvient une fois de plus à porter un monde fascinant à son jeune lectorat, même si elle se base cette fois-ci sur des faits réels. Plus qu’une romancière, elle est une voix qui, à travers le tumulte de son imagination, nous assure une embarcation palpitante toujours vers le même point : l’amour.

Merci à L’école des Loisirs pour la réédition de cette histoire de Lois Lowry.

.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *