Et vous, vous les rangez comment, vos livres ?

25/03/2020

Titre : Et vous, vous les rangez comment, vos livres ?

Auteur : Nicolas Carreau

Editions : La Librairie Vuibert

Prix : 20,50€

Parution : 14 janvier 2020

Nombre de pages : 315 pages

Genre : Non-fiction

Résumé : Du plus petit au plus grand, par couleur, par auteur, par genre, par collection ? En bas les beaux-livres et les bandes dessinées, en haut les poches ? Ceux qu'on a aimé d'un côté, ceux qu'on doit lire de l'autre et, bien mis en évidence, les ouvrages qu'il est de bon ton d'avoir mais que l'on n'ouvrira jamais ? Faut-il garder ses livres d'enfance ? Comment cacher les « inavouables » au regard des autres ? Chacun a sa façon de trier, de ranger ses livres, ou au contraire de les laisser en désordre. D'aucuns les disséminent partout chez eux quand d'autres les regroupent méthodiquement. De nombreuses personnalités ont accueilli chez elles Nicolas Carreau, pour explorer ces objets intimes que sont leurs bibliothèques. Celles d'Enki Bilal, de Clémentine Célarié, de Valérie Damidot, de Nathalie Dessay, de Douglas Kennedy, de MC Solaar, d'Anne Sinclair ou encore de Bruno Solo ressemblent à leurs propriétaires, même si elles réservent bien des surprises ! Et la vôtre ?

.

Il y a différents types de lecteurs. Ceux qui chérissent leurs livres et qui en prennent soin, les rangeant amoureusement dans des étagères ordonnées et remplies juste ce qu’il faut. Ceux qui prêtent leurs livres à tout va, n’en revoient jamais la moitié mais s’en fichent parce que les livres vivent. Et entre les deux, une infinité de variation de lecteurs.

Et au milieu de ces lecteurs, il y a les gens comme moi qui prennent un plaisir monstrueux à s’intéresser à la bibliothèque des autres. Regarder la bibliothèque de quelqu’un touche – selon moi – à quelque chose de l’ordre de l’intime et pourtant c’est parfaitement acceptable. On peut donc en apprendre beaucoup sur les gens en regardant ce qu’ils lisent volontiers, ce qu’ils ont aimé ou pas, ce qui les a marqué en bien comme en mal, ce qu’ils ont trouvé oubliable. Forcément, en 2020, il y a une place toute définie pour ce genre de lecteurs : booktube – le YouTube littéraire. Personnellement je suis joie à chaque fois que j’y découvre un nouveau bookshelf tour ou une nouvelle vidéo de réorganisation de bibliothèque. Croyez-le ou pas, mes bibliothèques à moi ne sont pas vraiment très organisées, par contre, je vis ma meilleure vie en regardant les autres organiser la leur.

Forcément, quand j’ai entendu parler du livre Et vous, vous les rangez comment, vos livres ?, j’ai sauté sur l’occasion : voir des gens parler de la manière dont ils perçoivent les livres et comment ils vivent avec eux c’est tout ce que j’aime !

L’ouvrage se compose de plusieurs interviews entre l’auteur, Nicolas Carreau, et différentes personnalités qui ont accepté de lui ouvrir les portes de leur bibliothèque. En réalité, ce que je ne savais pas avant de commencer le livre – je l’avoue – c’est qu’il s’agit de transcriptions d’interviews que l’auteur a faites pour la radio. Son émission, La Voix est Livre, lui permet d’échanger autour des questions du livre et des bibliothèques et il a réalisé de petits épisodes un peu plus courts intitulés « Dans la bibliothèque de… ». Ce sont ces petits épisodes (une dizaine de minutes chacun) qui ont été transcrits dans l’ouvrage et vous pouvez retrouver certains d’entre eux sur le site d’Europe 1 (j’ai par exemple écouté l’épisode avec MC Solaar parce que celui-ci chante à un moment et que je trouvais ça dommage de n’avoir que le texte !).

Comme pour les ouvrages qui sont en fait des recueils de témoignages, j’ai trouvé que toutes les rencontres ne se valaient pas. Certaines m’ont semblé bien trop courtes et trop peu creusées notamment et d’autres m’ont paru se focaliser bien plus sur autre chose que les livres (par exemple le cinéma). C’est dommage, mais ça fait aussi partie de l’exercice de l’interview. On ne peut pas simplement ignorer ce que la personne qui nous parle veut nous dire, sous prétexte que ce n’est pas parfaitement raccord avec la thématique qui nous intéresse au départ.

D’une manière générale, j’ai vraiment aimé (re)découvrir le rapport de personnalités que je ne connaissais pas par ce prisme du livre. J’ai ri de me rendre compte que certains étaient encore plus étranges que moi (par exemple ceux qui dorment avec leurs livres) et j’ai été plus perplexe face à d’autres.

C’est un livre qui se picore aussi bien qu’un livre qui se lit d’une traite. Pour ne rien vous cacher, j’ai commencé par le lire entre mes autres lectures, une interview par-ci, par-là. Et je trouvais l’ensemble un peu insuffisant, je dois bien l’avouer. Et finalement quand je me suis prise au jeu j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup plus de cohérence que ce j’avais vu au départ. Je ne sais pas s’il s’agit d’un simple hasard et que la deuxième partie des interviews m’a plus plu ou si c’est mon mode de lecture qui a changé la donne.

L’un dans l’autre, je n’ai qu’un seul regret pour cet ouvrage, c’est qu’il finisse de manière aussi abrupte. J’aurais aimé un « mot de la fin » de la part de l’auteur, après cette collection d’interviews. Il a choisi de dire un mot en avant-propos du livre, mais personnellement, dans la mesure où François Morel avait déjà écrit une préface, j’aurais trouvé que ça faisait plus sens de garder ce moment pour clore le livre et faire un petit « bilan », même rapide, de cette expérience.

L’un dans l’autre, j’ai passé un très bon moment avec ce livre, moi qui ne suis pourtant pas fan de non-fiction. Je vous le recommande si vous aimez vous aussi en savoir plus sur les bibliothèques des gens. Et puis, en cette période de confinement, qui sait si cela ne vous donnera pas la force de réorganiser votre bibliothèque comme vous prétendez que vous allez le faire depuis des mois !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *