La Seconde Moitié de mon Coeur - Une suite à la hauteur !

15/03/2020

Titre : La Seconde Moitié de mon Coeur

Auteur : Bertrand Jullien-Nogarède

Editions : Flammarion Jeunesse

Prix : 14,50€

Parution : 22 janvier 2020

Nombre de pages : 320 pages

Genre : Romance, Tranche de vie

Résumé : « Tom était l'homme de ma vie. J'étais peut-être trop jeune pour en être tout à fait certaine, mais l'amour est un pari, quel que soit l'âge que l'on a. Tom était mon pari et je savais que j'étais prête à assumer toutes les conséquences de notre relation. »

.

Il y a un an et demi, j’avais lu et je vous avais parlé de La Première fois que j’ai été Deux. J’avais alors eu l’impression qu’il s’agissait d’un tome unique et je dois dire que j’ai été assez surprise de voir que l’auteur sortait une « suite » à ce roman. Je parle de « suite » avec des guillemets, parce qu’à mon avis on peut très bien le lire sans avoir lu le premier tome, à condition d’être un peu concentré.

Je vous le disais quand je vous parlais du premier tome, lire une romance young adult c’est prendre le risque de tomber sur quelque chose de parfois un peu simpliste, voire quelque chose de mièvre. De toute évidence, ces considérations ne s’appliquent pas à Bertrand Jullien-Nogarède qui, pour ces deux tomes, m’a complètement prise au dépourvu – de la manière la plus inattendue possible. Je pense que c’est l’une des forces de cet auteur : vous êtes persuadé qu’il vous amène dans un sens (vers une romance entre lycéens) et en fait les sujets abordés vous prennent tellement aux tripes que la romance vous semble soudain complètement annexe. Pour moi c’est une recette qui fonctionne à merveille, d’autant que cette fois encore je me suis dit intérieurement que vu comment on avait terminé le premier tome, celui-ci allait forcément contenir tel ou tel élément de l’histoire. Je ne dirais pas que j’avais entièrement tort, mais clairement, je n’avais pas raison. Si vous êtes un(e) fan de romance, peut-être que vous aurez tendance à trouver que les autres éléments sont trop présents dans ce récit, mais pour moi (dont ce n’est pas le genre de prédilection), ils viennent réellement nourrir la romance et lui donnent une profondeur supplémentaire.

Évidemment, on en revient toujours à la même chose, mais pour moi ce tour de force de l’auteur n’est possible que pour une seule raison : les personnages sont extrêmement bien écrits. Je sais que j’en parle quasiment pour chaque roman dont je vous parle ici – et j’imagine qu’il y a des lecteurs que ça n’intéresse que moyennement – mais pour moi c’est presque le plus important. Je suis définitivement une lectrice character driven et même le meilleur des scénarios avec des personnages sans épaisseur psychologique ne m’accrochera tout simplement pas. Alors qu’à l’inverse, face à des personnages riches, même des scénarios simples me permettent de m’investir beaucoup dans les personnages.

Dans La Seconde Moitié de mon Coeur, j’ai pris plaisir à retrouver le personnage de Karen que je trouve très bien écrit et avec qui j’ai beaucoup de facilités à accrocher. Je crois que j’en avais parlé lors de ma chronique du premier tome, mais Karen doit être née à peine quelques années avant moi donc j’ai forcément un certain attachement pour elle – un truc un peu spécial qui me lie à elle. J’aime toujours autant le personnage de Jonathan et j’ai beaucoup aimé découvrir Julia dans ce tome, même si j’aurais aimé qu’elle ne disparaisse pas si tôt.

Le seul petit bémol que j’aurais concernant ce livre, c’est que pour avoir le temps de nous parler de la relation entre Karen et Tom et pour aborder plusieurs autres sujets d’importance, l’auteur a pris quelques raccourcis au moment de l’histoire, notamment pour tout ce qui touche au monde de la musique. Dans le roman, tout se réalise très vite de ce côté là et je ne suis pas vraiment persuadée que c’est très réaliste. D’un autre côté, ça ne m’a pas vraiment posé de problème dans la mesure où les récits des gens qui percent dans ce milieu ne m’intéressent absolument pas. Donc c’est plus quelque chose qui pourrait peut-être incommoder d’autres lecteurs que quelque chose qui m’a incommodé moi-même.

L’un dans l’autre, si vous avez une après-midi devant vous, n’hésitez pas à sauter sur ce livre. Il se lit vite et aborde des sujets importants. Et surtout, on a l’impression d’y retrouver de vieux amis.

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *