Official Secrets : lanceuse d’alerte

03/03/2020

Titre : Official Secrets

Réalisateur : Gavin Hood

Avec : Keira Knightley, Matt Smith , Adam Bakri, ...

Genre : Thriller

Durée : 1h52

Nationalité : États-Unis, Royaume-Uni

Sortie : Mars 2020

Résumé : 2003 : les États-Unis et l’Angleterre souhaitent intervenir en Irak.
Katharine Gun, employée des renseignements britanniques, reçoit une note de la NSA : les États-Unis sollicitent l'aide de la Grande-Bretagne pour rassembler des informations compromettantes sur certains membres du Conseil de sécurité de l’ONU et les obliger à voter en faveur de l’invasion. Gun prend alors la décision de divulguer le mémo à la presse afin d’empêcher la guerre.
En choisissant d’exposer cette vaste conspiration politique, la lanceuse d’alerte va tout risquer : sa vie, sa famille, sa liberté…

.

L’un des reproches les plus faits au cinéma actuel est sa nature politique, soit absente, soit vue comme sur-appuyée. On pourrait parler d’aberration critique tant toute œuvre, par son contexte de production, son esprit créatif derrière et bien d’autres raisons, est TOUJOURS politique. Une fois ce point définitivement établi, il faut bien reconnaître que vendre un long-métrage basé sur un événement réel et ancré dans une décision politique est compliqué, d’où l’absence de sortie en salles du très bon « Official Secrets ».

Gavin Hood parvient ainsi à mettre en scène un récit de lanceuse d’alerte qui résonne toujours au vu de certaines décisions prises par nos représentants au pouvoir en se mettant au service de son histoire. Cette dernière n’hésite pas à s’orienter vers d’autres points de vue qui permettent de multiplier certains « témoignages », tout en gardant Katharine Gun au cœur du film par son statut de centre névralgique de l’événement.

Keira Knightley livre une prestation de qualité, en diapason de la direction d’acteur assez exemplaire pour sa sobriété globale. L’actrice de « Pirates des Caraïbes » parvient à exprimer le doute face à l’action et l’obligation morale ressentie face à des prises de décision en opposition à nos valeurs démocratiques. Il s’en dégage quelque chose qui nous met en propre interrogation face à cet acte qui semble avoir été assez rapidement oublié par les médias tout en exprimant la confrontation de certains face à des actions aveuglément bellicistes et anti libertaires, que ce soit d’un point de vue global (Katharine face aux institutions juridiques de son pays) ou plus humain, notamment par le personnage de Ralph Fiennes.

Réussissant à ne pas oublier l’empathie devant la tension et l’inquiétude de la personne sacrifiant son bien-être pour ses convictions morales, « Official Secrets » relève plus du drame d’espionnage que du pur thriller par les interrogations globales charriées par ce récit. De quoi apprécier grâce à Wild Side un long-métrage certes pas aussi vendeur que d’autres films malgré son casting bankable mais néanmoins largement réussi.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *