Why don’t you just die ! : et si on repeignait les murs en rouge ?

11/03/2020

Titre : Why don’t you just die !

Réalisateur : Kirill Sokolov

Avec : Aleksandr Kuznetsov, Vitaliy Khaev, Evgeniya Kregzhde, ...

Genre : Comédie, Action, Thriller

Durée : 1h38

Nationalité : Russie

Sortie : 2020

Résumé : Marteau en main, Matvey est déterminé à aller venger sa petite amie des mauvais traitements infligés par son père. Celui-ci, un flic plutôt costaud, ne va pas se laisser faire. Les deux hommes s’écharpent dans l’appartement familial, et sont bientôt rejoints par d’autres protagonistes, prêts à en découdre

On parlait il y a plusieurs semaines déjà de cinéma russe avec Robo, film familial perfectible mais, comme tout cinéma national, la production russe est aussi variée que celle de n’importe quel pays (exemple : NON, la France ne fait pas que des comédies qui se font passer pour grand public pour dissimuler leur médiocrité). L’exemple de ce « Why don’t you just die » est aussi frappant que le contenu du film même, jouant sur différents tableaux mais gardant une certaine tenue sur sa longueur. En concentrant largement son action sur un même décor, il y fait aussi bien exploser son action hyper prenante que ce que subissent des personnages qui souffrent largement dans leur côté le plus sombre.

Kirill Sokolov offre en ce sens un film qu’on imagine très bien dans les festivals de genre tant le divertissement y est permanent, ainsi que le traitement de protagonistes assez colorés dans leurs imperfections. Le casting parvient dès lors à assez bien donner corps à ceux-ci pour les suivre avec entrain durant ses 95 minutes. La direction d’acteur est donc autant à l’image du scénario que de la mise en scène même de Sokolov, qui a clairement pris son pied derrière la caméra.

Il y a ainsi un vrai ludisme dans la réalisation et dans certains effets ainsi que les péripéties, surtout celles subies par Matvey (le très attachant Aleksandr Kuznetsov). On ressent une adrénaline constante dans le premier tiers qui parvient à évoluer vers quelque chose d’un peu plus différent mais tout aussi bien mené, permettant au public de savourer au mieux les moments de tension mais également les divers retournements s’inscrivant au fur et à mesure de l’intrigue. De quoi transformer tout instant en potentiel moment d’explosion graphique, Sokolov n’hésitant pas à verser dans l’hémoglobine avec joie.

« Why don’t you just die » s’avère donc une très bonne surprise à apprécier à plusieurs, que ce soit par ses qualités d’écriture ou le plaisir constant pris derrière la caméra. Il y aurait quelques fioritures à trouver, notamment dans certains moments aux traits un peu trop appuyés, mais rien qui n’atteint réellement l’amusement procuré par le film de Kirill Sokolov. Du russe, du gore, du fun !

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *