Dance of Thieves - De la bonne fantasy mais...

19/04/2020

Titre : Dance of Thieves

Auteur : Mary E. Pearson

Editions : De La Martinière Jeunesse

Prix : 21,90 €

Parution : 20 février 2020

Nombre de pages : 576 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Ancienne gamine des rues, Kazi de Brumevive est devenue une Rahtan, membre de la garde d'élite de la reine de Venda.

À la poursuite d'un criminel recherché par la couronne, elle se rend au Guet de Tor, à l'autre bout du royaume...

Mais les Ballenger, qui contrôlent cette région, ne voient pas d'un bon œil l'intrusion d'une Rahtan sur leurs terres, et la mission de Kazi s'annonce périlleuse.

D'autant plus qu'elle se retrouve bientôt prisonnière de trafiquants de main-d'œuvre avec leur chef, Jase Ballenger. Et que celui-ci ne la laisse pas indifférente...

Commence alors un jeu du chat et de la souris au cours duquel Kazi pourrait bien perdre son âme. Et sa vie...

.

Ce type de romans fait partie de mes préférés dans le genre de la fantasy. J’aime en effet lorsque dès le départ, les personnages principaux se trouvent dans une situation délicate et que l’intrigue se mette en place dès les premiers chapitres. C’est donc enthousiaste que je me suis plongé dans ma lecture pour laquelle je remercie les éditions De La Martinière Jeunesse.

Alors commencer par les points négatifs n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire mais dans le cas présent quelque chose m’a dérangé presque tout de suite. Je n’arrivais effectivement pas à bien me représenter les lieux décrits et à saisir toutes les nuances des situations énoncées, ce qui m’a empêché de m’immerger pleinement dans l’univers. Petit à petit, la gêne s’est estompée mais jusqu’au bout j’ai eu la sensation de passer à côté d’un certain nombre de détails et de clins d’œil. En faisant quelques recherches par la suite je me suis aperçu que Dance of Thieves est en réalité un spin-off d’une autre saga de l’auteure qui n’a pas été traduite en français. J’imagine donc que ce sera très frustrant pour ceux qui ne lisent pas en VO ou ceux qui, comme moi, vont commencer par Dance of Thieves

En dehors de ce petit bémol, j’ai beaucoup aimé l’intrigue proposée par l’auteure. Elle est à la fois pleine d’action et de rebondissements, tout en étant originale et bien pensée. L’univers créé par Mary E. Pearson est très riche, je comprends donc aisément qu’elle ait souhaité y rester après avoir terminé sa première saga. Je pense d’ailleurs qu’il reste encore plein de facettes à découvrir et je me réjouis déjà de le faire dans la suite. 

Les personnages, enfin, sont très attachants bien qu’étant nombreux. Encore une fois, j’ai eu un peu de mal à savoir qui était qui et qui faisait quoi au début, et je pense que c’est en partie lié au fait que ce soit un spin-off. Il y a de nombreux enjeux politiques et beaucoup de magouilles, ce que personnellement j’adore ! Et les protagonistes incarnent à la perfection les idées qu’ils revendiquent, rendant le récit aussi intéressant qu’addictif. 

Bref, j’ai adoré cette lecture surprenante et originale, portée par une plume immersive et efficace. J’ai déjà hâte de découvrir la suite parce que la fin donne clairement envie de se jeter sur le deuxième tome que je lirai certainement après m’être plongé dans la saga « principale » dont est dérivé Dance of Thieves.

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *