Le Royaume de Pierre d'Angle #3 - Les Adieux

22/04/2020

Titre : Le Royaume de Pierre d'Angle #3 - Les Adieux

Auteur : Pascale Quiviger

Editions : Rouergue Jeunesse

Prix : 17,50€

Parution : 18 mars 2020

Nombre de pages : 499 pages

Genre : Fantasy

Résumé : La reine Ema et le roi Thibault ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus précieux. Dévastés, ils doivent maintenant faire face à la plus grande des menaces : Jacquard. Le frère du roi est prêt à tout pour s’emparer du trône et la toile qu’il tisse autour du couple royal est un piège implacable...

.

Je vous parlais il y a pile un mois du deuxième tome de la série Le Royaume de Pierre d’Angle. Après avoir mis plus de six mois à vous en parler, je dois dire que je ne suis pas peu fière de mon exploit ! Et ce n’est pas tout, j’ai même lu un autre roman publié aux éditions du Rouergue entre temps dont j’aimerais vous parler « bientôt ». Comme quoi l’impensable peut réellement arriver !

Une fois de plus, j’ai remis avec plaisir le pied au royaume de Pierre d’Angle, ravie d’y retrouver les personnages que j’ai pris le temps de découvrir et d’affectionner tout particulièrement.

La plume de l’auteure est toujours aussi truculente et pleine d’esprit et dès les premières pages, j’ai été à nouveau complètement happée par le récit. Je vous en ai déjà parlé quand je vous parlais du premier et du second tome de la saga, mais Pascale Quiviger a vraiment un don pour rendre vivant tout son univers. Son écriture fourmille de détails qui paraîtront parfois insignifiants mais qui se révéleront ensuite primordiaux, ou qui seront utilisés pour faire des traits d’humour léger plus loin dans le récit. C’est pour moi une vraie prouesse dont fait preuve l’auteure, d’autant que plus il y a de détails, plus il est facile de s’emmêler les pinceaux. Et pourtant Pascale Quiviger s’en sort une fois de plus avec brio, sans commettre la moindre erreur ou faire le moindre petit faux-sens.

Le point faible de ce tome se situe pour moi au niveau du rythme. Contrairement aux deux autres volumes, je lui ai trouvé un ventre mou vers le milieu du roman où les choses semblent un peu s’enliser et l’intrigue n’avance pas beaucoup. Cependant, ce côté un peu calme met très nettement en avant la fin du roman qui m’a complètement prise par surprise – et qui m’a d’autant plus donné envie de me plonger dans la suite ! Cela dit j’aurais préféré que ce passage de « calme avant la tempête » soit plus court, ou rythmé différemment.

Je l’avais déjà dit pour les deux premiers tomes et je vais à nouveau le dire pour celui-ci, mais le travail de l’auteur sur les personnages est juste à tomber par terre. À nouveau, Pascale Quiviger change les perspectives en nous proposant de suivre des personnages qui étaient restés assez absents dans le second – voire dans le premier – tome. Le focus est notamment fait sur Thibault et sur son bras droit Guillaume. C’est drôle parce qu’alors que je vous disais dans le tome deux que le personnage de Thibault avait un peu tendance à m’agacer, j’ai vraiment aimé le retrouver ici. L’auteure prend le temps de nous faire partager les émotions du personnage et j’ai retrouvé le Thibault du premier tome avec toute la tendresse que j’avais pour lui. À l’inverse, le personnage d’Ema, qui est assez effacé durant ce tome, m’a paru un peu plus insipide. J’ai donc naturellement hâte de voir comment Pascale Quiviger va tourner les choses pour le tome final.

Car oui, le prochain tome sera aussi le dernier de cette belle saga qui m’a beaucoup fait vibrer ! Je ne sais pas si je suis impatiente de lire la suite (si, clairement) ou si je redoute d’en finir avec cet univers (clairement aussi).

Vous l’aurez compris, si vous n’avez pas encore cédé suite à mes deux premières chroniques, il est largement temps de vous y mettre, le peuple de Pierre d’Angle vous attend !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *