Un mur entre nous - Qu'est-ce que j'ai lu ?

29/04/2020

5

Titre : Un mur entre nous

Auteur : Caroline Corcoran

Editions : Hauteville

Prix : 19,50 €

Parution : 11 mars 2020

Nombre de pages : 416 pages

Genre : Thriller psychologique

Résumé : « Ils ignorent de quoi je suis capable, tous autant qu'ils sont. Ils ignorent jusqu'à mon véritable nom. Ils ignorent qui est la personne qu'ils ont devant eux. Ils ignorent ce que je cache tout au fond de moi et ce que j'ai fait, il y a presque trois ans, quand ils ne me connaissaient pas encore. » Lexie et Tom vivent à Londres dans un charmant appartement dans lequel ils espèrent accueillir un enfant. Mais récemment, il semblerait que quelqu'un s'introduise en leur absence dans leur petit nid d'amour. Un livre déplacé, une armoire ouverte, le double des clés qui disparaît... Tom est convaincu que sa compagne se fait des idées. Ces derniers temps, elle est à cran. Mais Lexie n'a pas le moindre doute : quelqu'un surveille ses moindres faits et gestes. Quelqu'un lui veut du mal. Est-il encore temps d'éviter le pire ?

.

Je le dis à chaque fois que ce type de romans à suspense ne me correspond plus et pourtant j'y retourne toujours... En réalité, j'ai toujours l'espoir de tomber sur une pépite et je ne peux pas vraiment compter sur les critiques des autres car celui-ci, par exemple, a récolté beaucoup de commentaires positifs et que personnellement je suis passé totalement à côté... Je remercie néanmoins les éditions Hauteville pour leur envoi.

Je me sens toujours un peu coupable lorsqu'il s'agit de parler négativement d'un roman. Coupable pour l'auteur qui a passé du temps dessus (même s'il ne lira jamais ma chronique) mais aussi pour les lecteurs qui l'auraient apprécié... Après tout je ne suis personne pour dire que cette histoire doit être lue et celle-ci non. Et pourtant, bien souvent, je n'en pense pas moins...

Dans le cas présent, ce n'est pas tant l'intrigue et ses nombreuses invraisemblances ou les personnages creux à la psychologie déjà vue un millier de fois qui m'ont dérangé. Non, j'ai simplement eu l'impression d'avoir perdu mon temps. Souvent, je me plains des twists complètement tirés par les cheveux qui arrivent comme un cheveu sur la soupe. Je me rends compte maintenant qu'au moins, ils ont le mérite d'être là ! Je crois en effet que je n'ai jamais lu un roman à suspense avec une narration aussi faible et linéaire. Il ne se passe rien. Mais vraiment rien. C'est-à-dire que le suspense est inexistant et que la situation initiale du départ est la même que celle à la fin. On le voit d'ailleurs assez bien avec la quatrième de couverture qui présente en tant qu'incipit (Lexie qui se rend compte que quelqu'un s'introduit chez elle quand elle n'est pas là) un événement qui n'intervient qu'à la moitié du roman... Qu'en est-il des deux cent premières pages ?

Je sais que je me répète mais honnêtement, j'aimerais que quelqu'un m'explique ce qu'a voulu proposer l'auteure ici. Pour tout vous dire, je n'arrive même pas à être énervé ou frustré, parce que cette sensation d'avoir lu une liste de courses prend le dessus sur tout le reste. Un mur entre nous n'est ni plus ni moins qu'une description ennuyante de la vie de deux voisines menant deux existences tout ce qu'il y a de plus banal. Alors oui l'une d'entre elles a quelques problèmes d'ordre psychologique mais c'est tout. Sa folie n'est absolument pas exploitée, malgré le fait que l'auteure a eu beaucoup de bonnes occasions d'en faire quelque chose d’intéressant. Mais non. Rien. Le néant. 

Franchement je ne sais pas quoi dire de plus si ce n'est de demander à quelqu'un qui l'aurait également lu ce qu'il en a pensé. Hormis cela, je peux éventuellement vous souhaiter de passer une bonne journée...

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *