House of X/Powers of X : Le dernier rêve du Professeur X.

16/06/2020

Titre : House of X/Powers of X : Le dernier rêve du Professeur X.

Auteur : Jonathan Hickman (scénario), Pepe Larraz et R.B. Silva (Dessin)

Editions : Panini Comics

Prix : 8,90 €

Parution : 3 juin 2020

Nombre de pages : 112 pages

Genre : Comics

Résumé : Le monde a changé, l'île de Krakoa est désormais le cœur de la nation mutante. Plongez dans la série qui bouleverse l'univers mutant de manière radicale et magistrale.

.

C’est un résumé assez bref qui vous est proposé et l’on peut comprendre la suspicion devant un synopsis aussi court. Pourtant, cette première partie de « House of X/Powers of X» dispose d’arguments pour entamer sa lecture. D’un point de vue visuel, on pourrait parler du travail de Pepe Larraz et R.B Silva, concrétisant des concepts graphiques passionnants, tout en amenant la licence vers une autre direction.

Attention, le contenu de cet article dévoile certains points de « House of X/Powers of X ». Il est donc recommandé de le lire après avoir lu « Le dernier rêve du Professeur X ».

Ainsi, si la tension entre mutants et humains reste toujours aussi présente qu’à l’accoutumée, la confiance exprimée par Charles Xavier pour permettre à ses protégés de disposer de son propre territoire s’avère intrigante. Cela se ressent encore plus quand on constate les sauts temporels amenés par cette première salve, promesse d’un conflit destructeur sur une longue période. C’est une tragédie meurtrière qui s’annonce et on est très curieux de voir comment tout cela s’amorcera.

On sent ainsi certains engrenages s’assembler, notamment par les promesses amenées par Charles Xavier aux responsables politiques humains en échange d’un bout de territoire loin de la fureur humaine. Difficile néanmoins de ne pas s’interroger comme eux, que ce soit par la présence de Magnéto en tant qu’ambassadeur ou le ressentiment que provoque Cyclope lors d’un entretien avec les Quatre Fantastiques. L’ego de Charles Xavier semble ainsi avoir pris le dessus, quitte à ce que ce dépassement de soi ne soit pas uniquement destructeur pour lui mais aussi pour les autres. Le vent du changement souffle mais ne serait-ce pas celui d’un cyclone prêt à tout emporter sur son passage, sans réelle distinction parmi les victimes provoquées ?

Dire plus sur le contenu du « Dernier rêve du Professeur X » risque de mettre trop en avant certains jalons posés par Jonathan Hickman sur ce run « House of X/Powers of X ». Nous sommes en tout cas dans une grande expectative de ce qui va bien pouvoir advenir à nos Mutants préférés et pouvons grandement vous conseiller ce premier tome. On espère avec impatience que Panini Comics saura répondre au plus vite à la grande curiosité que suscite désormais dans notre tête ce « House of X/Powers of X »…

http://rusbankinfo.ru займ на карту срочно без отказа

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *