La librairie des rêves suspendus : la parfaite romance doudou !

25/06/2020

Titre : La librairie des rêves suspendus

Auteur : Emily Blaine

Editions : Harper Collins Poche

Prix : 7,20€

Parution : 27 mai 2020

Nombre de pages : 324 pages

Genre : Romance

Résumé : Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier…

.

Comme pour chaque romance d’Emily Blaine, j’y fonce tête baissée car je ne suis jamais déçue. J’oserais même dire que pour moi Emily Blaine est la reine de la romance à la française. Avec elle, je suis assurée de passer un bon moment de lecture.

Mais commençons par le commencement. Dans ce roman, nous allons suivre Sarah, libraire indépendante en Charente, qui peine grandement à boucler ses fins de mois. En effet, libraire prospère il fut un temps, Sarah a désormais du mal à faire face aux exigences économiques de la société actuelle. Cette jeune femme est passionnée de livres : ils sont toute sa vie ! Elle les collectionne à foison, surtout les livres anciens dont plus personne ne veut. Ayant besoin d’argent afin de garder la tête hors de l’eau, Sarah va accepter de loger Maxime, un acteur à la dérive, plus préoccupé par se battre en soirée qu’à chercher son prochain rôle au cinéma. Ce dernier va devoir effectuer des travaux d’intérêt général afin de se racheter une conduite auprès de son public. C’est cet échange de bons procédés qui sera le point de départ de leur rencontre.

On ne va pas se le cacher, c’est le rapport constant aux livres qui m’a le plus emballé dans ce récit. La majeure partie de l’intrigue se déroulant au sein même de la librairie, le cadre rêvé pour une livrophage comme moi. J’ai aimé les citations parsemées au fil du texte par les deux protagonistes, les anecdotes livresques ainsi que la vision même de Sarah sur l’importance de la lecture, certes, mais aussi de l’objet livre, cher à mon cœur également. En de nombreux points je me suis donc comparée à cette jeune femme : calme, naturelle et sans fioritures. Toutefois, je ne peux pas en dire de même pour Maxime qui a tellement une tête à claques ! Selon moi, ce personnage est tellement caricatural et caricaturé ! Le beau gosse, riche, bad boy, imbu de lui-même et égoïste. Je n’ai absolument pas adhéré à son caractère qui a été pour moi insupportable. Cependant, le duo Maxime/Sarah match vraiment bien. Ils s’accordent et se complètent. L’alternance de point de vue des personnages dans le récit le dynamise et lui donne du rythme. Les rebondissements au cours de l’histoire sont crédibles. La fin est surprenante mais satisfaisante. Je n’ai trouvé aucune longueur à ce récit, ce qui peut parfois être le cas dans ce type de romance.

Gros point positif pour le cadre posé par l’autrice : ce petit village pittoresque de Charente m’a fait voyager. Les scènes où elle décrit les différents paysages sont tellement bien écrites que j’ai maintenant follement envie d’y aller ! Encore une fois, l’écriture de l’autrice est fluide et agréable. La romance est toute douce et mignonne. Je recommande…

.

http://rusbankinfo.ru займ на карту срочно без отказа

Éducatrice spécialisée le jour, livrophage la nuit. Je dévore des romans depuis le jour où j’ai appris à lire. Mon genre favori est la romance qu’elle soit historique, fantastique, érotique ou contemporaine. Elle me procure un réconfort indispensable à mon quotidien. J’aime également beaucoup voyager et regarder des films et des séries.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *