L'algorithme du cœur

17/06/2020

Titre : L'algorithme du cœur

Auteur : Jean-Gabriel Causse

Editions : J'ai Lu

Prix : 7,40 €

Parution : 3 juin 2020

Nombre de pages : 320 pages

Genre : Littérature française

Résumé : Une trentaine de missiles nucléaires dans les airs... subitement détournés ! Qui a sauvé notre planète d'une Troisième Guerre mondiale ? Justine, hackeuse éthique virtuose, comprend rapidement qu'Internet est en train de s'éveiller et s'est découvert un instinct de survie. Tandis qu'elle essaie d'établir le contact avec lui, la jeune femme est prise dans une chasse à l'homme hors du commun. Et c'est sa tête qui est mise à prix. En piratant le serveur de l'US Army, Justine est devenue l'ennemi public n°1. Secrets d'État, prouesses technologiques, amitiés 2.0...

.

Il se peut qu’en voyant la couverture du roman de Jean-Gabriel Causse, vous ayez cru tomber sur une romance dans un contexte informatique qui aurait pu déjà vous provoquer un bâillement d’ennui. En retournant le livre (ou en entamant cette critique), vous auriez pu également vous dire que le postulat de départ semble ridicule à souhait et ne fasse qu’offrir une intrigue creuse. Pourtant, cela est on ne peut plus faux et il suffit d’entamer la lecture de cet « Algorithme du cœur » pour bien saisir sa teneur bien gérée au vu de ses promesses initiales.

Quelque chose de faussement solaire se dégage tout au long des 320 pages du bouquin, sans doute par le biais de Justine, cette hackeuse complètement perdue au vu de la situation dans laquelle elle se trouve. Son rapport avec Internet a en cela quelque chose d’assez touchant dans sa quête d’explication de sentiments positifs à un être qui réfléchit mais ne sait pas ressentir. Pourtant, c’est bien Internet le vrai héros du livre, dans sa façon de s’adresser au lecteur et dans sa quête émotionnelle, là où Justine est plus proche d’une porte d’entrée empathique dans la narration.

Au fur et à mesure des pages, l’intrigue prend quelques orientations plus surprenantes et se permet même d’adresser des piques virulentes à certaines personnalités réelles ou situations réalistes. On esquive assez bien les risques de remarques dignes d’un Boomer mal réveillé et on se tourne vers quelque chose par moments d’assez acerbe et d’autres plutôt optimiste. De quoi regretter quelques points qui nous semblent moins bien gérés, notamment la romance ou une sur-explication de certains concepts (bien qu’on peut parler de chipotage tant c’est par instants nécessaire pour être sûr d’appréhender au mieux le récit).

« L’algorithme du cœur » est donc une histoire oscillant entre la croyance optimiste envers l’espèce humaine par son rapport émotionnel et des instants plus critiques, telles des piques plutôt amusantes par leur crédibilité. Cela en fait surtout un roman plus que sympathique et on espère qu’il vous procurera autant de plaisir qu’à nous.

.

http://rusbankinfo.ru займ на карту срочно без отказа

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *