La sans-visage : une chouette lecture !

12/07/2020

Titre : La sans-visage

Auteur : Louise Mey

Editions : L'école des loisirs

Prix : 15,00€

Parution : 10 juin 2020

Nombre de pages : 204 pages

Genre : Jeunesse, drame

Résumé : Elle a l'air cool, cette colo : le principe, c'est qu'on bouge deux jours, et qu'on se repose le troisième. Puis on recommence, pendant deux semaines. Clara était très motivée, elle a fait 228 heures de baby-sitting pour se l'offrir ! Seulement voilà : à peine arrivée, elle comprend qu'elle ne va pas se plaire ici. Trop de sport, trop d'abrutis, trop de... tout. Sans compter ces histoires avec Éléonore. Eléonore, elle n'était même pas descendue du train que trois filles de la colo l'avaient déjà prise en grippe. Comme ça. Pour rien. Une petite insulte par-ci, un petit coup par-là... Éléonore ne dit rien, personne ne dit rien. Au début, c'est bizarre ; très vite c'est normal. Allez, encore une insulte, encore un coup... Une nuit, Éléonore disparait. C'est normal, aussi ?

.

Dans cette histoire, nous allons suivre le personnage de Clara qui a beaucoup travaillé pour pouvoir s’offrir une colo. Durant le trajet en train, Clara va faire connaissance avec les autres adolescents qui participeront également à la colonie pendant les 15 prochains jours. Très vite, elle va se faire une idée sur chacun, notamment sur Lila et sa bande de pestes. Malgré tout ça, la colonie va prendre une autre tournure lorsque Eléonore, une autre fille de la colonie, va disparaître sans laisser de traces. 

Clara est une jeune fille plutôt ordinaire qui n’aime pas l’injustice, comme la plupart des individus, mais c’est difficile de s’interposer lorsqu’elle est témoin d’une scène désagréable : Eléonore se fait harceler par la bande de pestes. Elle se rend bien compte que c’est une situation anormale et que ce qu’Eléonore subit n’est pas sympa, mais comment s’y prendre ? A travers cette histoire, l’auteur décide de mettre en avant un fait réel de plus en plus présent dans notre société. Combien d’adolescents sont témoins de scènes de harcèlement ? Qui se rendent compte que cette situation n’est pas normale mais qui n’agissent, n’interviennent pas ? Pareil pour les adultes… certains sont capables de passer dans la rue et faire comme si tout était normal alors qu’une personne se fait embêter par un inconnu. 

Ce livre n’est pas un livre exceptionnel avec un thème original. J’ai déjà lu de nombreux livres sur le thème du harcèlement… rien de nouveau. Mais encore une fois, en lisant ce bouquin, on peut se rendre compte que malgré que les années passent, le harcèlement reste un fléau. Nous n’en voyons plus la fin. Surtout qu’avec les réseaux sociaux c’est beaucoup plus facile pour les harceleurs car ils se cachent derrière un écran. 

Pour résumer : cette lecture me permet de prendre conscience que les témoins doivent aider, agir et parler. C’est important pour ne pas culpabiliser de n’avoir rien fait pour aider la victime du harcèlement, mais surtout pour ne pas laisser quelqu’un dans le besoin. On ne sait jamais, on n’est pas à l’abri d’être un jour la victime même si je ne le souhaite à personne. 

.

Agée de 24ans, étudiante en première année de Master de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation. Je suis passionnée de livres (j’aime tous les genres que ça soit thriller, fantastique, témoignage, jeunesse, romance), mais aussi de séries TV puisque j’adore passer ma journée à enchaîner les épisodes les uns après les autres
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *