Arrêt d'urgence - Un coup de coeur inattendu

23/08/2020

Titre : Arrêt d'urgence

Auteur : Belinda Bauer

Editions : Belfond

Prix : 20,90 €

Parution : 11 juin 2020

Nombre de pages : 400 pages

Genre : Thriller

Résumé : Restez dans la voiture, je ne serai pas longue. Jack est responsable de vous.
En panne sur l'autoroute, Jack, et ses deux petites sœurs Joy et Merry regardent leur mère, enceinte, s'éloigner en quête de secours. Ils ne la reverront plus. Quelques jours plus tard, le corps de la jeune femme est retrouvé sur un parking.

Trois années ont passé. Désormais âgé de 14 ans, Jack fait de son mieux pour prendre soin de ses deux sœurs tout en restant sous le radar des services sociaux. Agile et malin, l'adolescent cambriole les maisons du voisinage en quête de nourriture. C'est ainsi que son chemin croise celui de Catherine While.
Alors que son mari est en déplacement, la jeune femme enceinte découvre de mystérieuses lettres de menace, et un couteau laissé près de son lit.

Jack en est convaincu : le meurtrier de sa mère a trouvé sa nouvelle victime. Mais comment agir, alerter Catherine, la police, sans prendre le risque d'être démasqué lui-même ? De perdre ses sœurs ? Qui croira un enfant ?

La vérité a un prix... Jack est-il prêt à le payer ?

.

Ce roman me faisait envie depuis sa sortie en VO mais je n’ai jamais eu l’occasion de l’acheter, et puis j’ai fini par l’oublier jusqu’à ce qu’il soit traduit en français. Pour tout vous dire, je n’avais pas tout de suite compris qu’il s’agissait de Snap, un thriller qui avait fait un grand bruit dans les pays anglophones au moment de sa parution. Et maintenant je comprends pourquoi ! Je tiens donc à remercier les éditions Belfond pour leur envoi.

Même si ce roman titillait ma curiosité, je n’en attendais pas grand-chose. Je m’explique. Depuis quelques années je me méfie un peu lorsqu’un livre reçoit énormément d’avis positifs car une fois sur deux je ne les partage pas. Néanmoins, le résumé semblait promettre une intrigue originale que j’avais très envie de découvrir. Et en effet, si je devais choisir deux adjectifs pour décrire Arrêt d’urgence, le premier serait « original ». Quant au second, il s’agirait sans doute d’ « atmosphérique ». 

Dès les premières pages, Belinda Bauer est parvenue à créer une ambiance particulière, à la fois étouffante et presque dérangeante. On s’attache très vite au petit Jack qui doit désormais subvenir aux besoins de sa famille alors qu’il est un simple adolescent encore à la recherche de lui-même. C’était extrêmement touchant de le voir prendre des risques pour pouvoir nourrir ses petites soeurs, elles aussi devant affronter leurs propres démons. On ne peut pas ne pas avoir de peine pour ces enfants qui, de peur de se voir séparés par les services sociaux, vivent dans une maison délabrée sans adultes pour les élever. 

J’ai trouvé l’approche de l’auteure très intelligente car au fil des chapitres, le développement des personnages prend le pas sur l’enquête policière. Oui, on veut savoir ce qui s’est passé et pourquoi cette mère de famille a été tuée (et par qui), mais à la différence des thrillers classiques, il ne s’agit pas du fil rouge de l’intrigue. Malgré cela, la fin tient toutes ses promesses et ne manque pas d’étonner avec des choix à la fois audacieux et pertinents. 

Je vous recommande par conséquent chaudement cette histoire, à mi-chemin entre le thriller et le roman noir où les personnages ne cesseront de vous surprendre du début à la fin. Une belle prouesse littéraire qui prouve qu’il est toujours possible de proposer des récits hors des sentiers battus qui se distinguent autant par la forme que par le fond. 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *