Des sorties qui font du bien !

23/08/2020

Après un gros passage à vide où rien ne trouvait grâce aux creux de mes oreilles, quelques sorties musicales ont fait la différence et réveillé une Lilly en stand By ! 

Je vous en dis plus ? 

Un featuring qui m’a plu dès les premières secondes, c’est bien évidemment celui d’Apocalyptica et Lzzie Hale. Si la voix de la chanteuse me laisse totalement électrisée la plupart du temps, je prends plaisir à l’entendre ici ! L’intensité n’est pas en reste, puisque la chanson est un véritable coup de poing là où ça fait mal ! 

*

Je replonge tête la première avec Daughtry et le titre World on Fire ! C’est entraînant, percutant et aussi immensément triste, quand on sait que les incendies ravagent une fois de plus la Californie en ce moment. 

Can you hear the crowd like a thousand sirens?
In the night like thunder striking
The sickness is rising
The angels are crying
That’s the sound of a world on fire

*

Mais d’où ça vient, ça ?

Après je ne sais combien de morceaux d’ours gutturaux, Spotify me lance cette petite chanson de Blackbear Ft. LAUV et les vibes m’ont plu ! Ne me demandez pas pourquoi, je me suis mise à gesticuler comme une algue, pas très sexy, mais détendu, la Lilly !  

*

Before You Go, version orchestrale.

Je sais, on entend cette chanson de Lewis Capaldi 50 fois la journée, à tel point qu’on pourrait ne plus entendre la différence, d’une version à une autre. Cela dit, à l’heure où j’écris ceci, il est 23:00 passées et le crescendo instrumental raisonne à fond dans mes oreilles. Et c’est beau. C’est à la fois infiniment doux, mélancolique et puissant et même si je l’entends un nombre incalculable de fois au boulot, ça me touche encore. 

*

Le retour d’Adelitas Way !

Enfin, retour… j’ai déconnecté dernièrement, donc je m’aperçois seulement aujourd’hui que l’album que j’attendais est en fait sortie le 14 aout… Spotify, je ne peux vraiment plus compter sur toi !

Quand Ronnie Radke dit « Daddy should’ve never raised me on Black Sabbath! », je remercie sincèrement le mien de l’avoir fait. Née au début des années 90, j’ai grandi au son d’une vieille platine et des vinyles 33T d’AC/DC, Iron Maiden, Led Zepplin et tant d’autres encore. Passionnée d’art, de littérature, de voyage et de photographie, j’ai vite réalisé, pourtant, que sans musique, la vie n’a pas de saveur. C’est pourquoi je m’efforce, au quotidien, de faire partager cet outil qui transcende toutes les langues au monde.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *