La Fiancée - Une jolie découverte !

26/08/2020

Titre : La Fiancée

Auteur : Kiera Cass

Editions : Collection R

Prix : 17,90 €

Parution : 11 juin 2020

Nombre de pages : 360 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Elle a l'étoffe d'une reine. Il est jeune, séduisant et fraîchement couronné. Leur mariage semble une évidence... mais l'est-il vraiment ?
Hollis Brite a grandi à la cour de Coroa, rêvant – sans trop y croire – d'attirer l'oeil du jeune et beau roi Jameson, connu pour ses multiples conquêtes. Un jour, pourtant, c'est elle qui lui fait tourner la tête...
Mais, alors que Jameson est sur le point d'annoncer leurs noces prochaines, l'arrivée d'un jeune noble en provenance d'un royaume voisin va changer la donne : attentionné et perspicace, il semble comprendre Hollis mieux que quiconque auparavant.
L'avenir radieux promis à la jeune fille devient soudain beaucoup plus incertain : renoncera-t-elle à un destin royal, quitte à se couper de ce qu'elle a toujours connu ?

.

Si vous faites partie de la sphère littéraire young adult depuis longtemps, vous connaissez certainement Kiera Cass pour sa première saga La Sélection, d’autant plus que celle-ci va être prochainement adaptée en film par Netflix. Pour ma part, le synopsis ne m’avait jamais vraiment intéressé car l’accent semblait être davantage porté sur la romance plutôt que sur le fond dystopique. Pour tout vous dire, je n’aurais sans doute jamais découvert cette auteure sans le partenariat avec la Collection R dont je fais partie. Et alors quelle découverte ! Je ne vous cache pas que j’avais pas mal de préjugés avant de commencer ma lecture, et puis je me suis totalement pris au jeu. Une excellente surprise pour laquelle je remercie la maison d’édition. 

En toute transparence, je croyais qu’il s’agissait d’une histoire cul-cul la praline dont l’issue serait prévisible dès les premières pages. On découvre en effet une jeune fille, Hollis, sur le point d’épouser le roi de son pays, Jameson, qui semble lui porter un intérêt particulier. Jameson est beau, riche et puissant. De nombreuses courtisanes lui tournent autour car pour sécuriser sa lignée, il est obligé d’épouser une femme qui saura lui donner une descendance. Hollis retient toute son attention et tout semble aller pour le mieux jusqu’à l’arrivée de Silas, un jeune homme qui ne la laisse pas indifférente…
Un incipit plutôt classique pour un roman historique où la romance et les relations entre les personnages prennent le pas sur l’univers et son développement. J’en entends déjà dire : « alors en quoi s’agit-il d’une surprise, puisque tu t’attendais déjà à tout ça ? ». Et bien c’est justement ce qui est étonnant : j’ai adoré cette ambiance. Je ne pourrais pas lire uniquement ce genre d’histoires mais j’ai trouvé l’écriture tellement rafraîchissante que j’ai arrêté de me poser des questions et me suis simplement laissé porter par la plume de Kiera Cass…

Plusieurs aspects m’ont par ailleurs étonné au cours de ma lecture.
Tout d’abord une petite intrigue politique que je n’espérais pas trouver ici. Deux royaumes qui s’affrontent dans une sorte de guerre froide, quelques coups en douce et des trahisons qui se profilent à l’horizon, créant de fait du rythme et du suspense.
Ensuite, les protagonistes. J’avais peur qu’ils aient des caractères unidimensionnels, qu’ils n’évoluent pas et manquent par conséquent de recul. Or, Kiera Cass a parfaitement su explorer le potentiel de chaque personnage, allant jusqu’à créer des retournements de situation auxquels je n’étais pas du tout préparé. 
Et en parlant de retournements de situation, il s’agit du dernier point de cette liste. À la fin du roman, l’auteure a fait un choix si audacieux que je n’y ai tout d’abord pas cru. Un twist que je n’ai pas du tout vu venir et qui, à lui seul, me donne envie de découvrir la suite.

En somme, il s’agit d’un très bon premier tome qui laisse présager une excellente conclusion. Pour avoir le coup de coeur il aurait fallu que le monde dans lequel évoluent les personnages soit plus développé et l’intrigue plus étendue. Néanmoins, j’ai passé un super moment de lecture avec ce roman que je vous recommande donc chaudement. 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *