Le bonheur n'attend pas - Un roman à part dans la bibliographie de l'auteure

08/08/2020

Titre : Le bonheur n'attend pas

Auteur : Jojo Moyes

Editions : Hauteville

Prix : 19,50 €

Parution : 3 juin 2020

Nombre de pages : 576 pages

Genre : Contemporain

Résumé : Pur produit des années soixante, Athene Forster n'est pas pressée de se marier. Cette jolie fille trop gâtée est devenue une jeune femme aussi capricieuse qu'imprévisible, et elle multiplie les écarts de conduite. Aussi ses parents accueillent-ils avec soulagement la nouvelle de son mariage avec Douglas Fairley-Hulme, héritier de bonne famille. Mais à peine deux ans plus tard, la rumeur court qu'elle a une liaison, et le scandale la rattrape.

Trente-cinq ans plus tard, Suzanna Peacock s'efforce de vivre une vie aussi paisible que celle de sa mère a été tumultueuse. Elle s'installe à la campagne avec son mari, Neill, qui espère fonder une famille avec elle, et ouvre un café où elle vend des objets vintage. Les rencontres inattendues qu'elle va faire dans cette petite ville vont apporter bien des réponses aux questions qui la hantent...

.

Depuis plusieurs années, c’est un peu devenu une tradition de me plonger dans le nouveau Jojo Moyes au moment de sa sortie. Il s’agit toujours d’un moment agréable au cours duquel je retrouve la plume si singulière de l’auteure et me laisse emporter par ses intrigues, à la fois réconfortantes et authentiques. Un grand merci donc aux éditions Hauteville pour leur envoi.

Avec plus de quinze romans à son actif, Jojo Moyes est parvenue au fil du temps à construire un univers littéraire qui lui est propre malgré une concurrence particulièrement rude dans ce milieu. La littérature contemporaine a toujours été populaire mais j’ai l’impression qu’elle l’est d’autant plus maintenant avec de nombreuses sorties qui, pour la plupart, passent inaperçues… Il est vrai qu’il s’agit d’un genre où l’on a rapidement fait le tour des différents types d’intrigues. Pourtant, Jojo Moyes parvient toujours à créer de l’originalité là où on s’y attend le moins, surtout lorsqu’elle décide d’alterner deux époques différentes, comme c’est le cas ici. 

Dans cette histoire on retrouve ce qui fait le charme de l’auteure : des personnages complexes et attachants, du suspense du début à la fin et des secrets de famille. Je pense néanmoins que contrairement aux autres, ce roman risque de diviser son public : soit on adore, soit on déteste. La raison est double : l’intrigue met du temps à se mettre en place et le personnage principal a un caractère assez spécial, qui personnellement m’a séduit mais qui peut aussi agacer.

L’intrigue est aussi très différente des plus gros succès de l’auteure, tel qu’Avant toi. Jojo Moyes construit ici une saga familiale où chaque membre semble dissimuler des secrets qui menacent un équilibre déjà précaire. Rancœurs, mensonges, trahisons, et le tout sur plusieurs générations. J’adore ce genre d’histoires où on se retrouve plongé dans une atmosphère aussi oppressante qu’intrigante, au point où on tourne les pages sans voir le temps passer. 

Je n’ai pas encore lu tous les romans de l’auteure mais je dirais quand même que celui-ci est à part dans sa bibliographie. Une histoire moins linéaire que d’habitude, avec des protagonistes certes agaçants mais authentiques, et une intrigue prenante qui ne manquera pas de vous surprendre. Bref, un très bon cru que je vous recommande, que vous soyez déjà fan de l’auteure ou non !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *