Le secret de Mona

22/08/2020

Titre : Le secret de Mona

Auteur : Patrick Bard

Editions : Syros Jeunesse

Prix : 15,95€

Parution : 27 août 2020

Nombre de pages : 176 pages

Genre : Thriller, drame

Résumé : Pendant des mois, Mona s'est efforcée d'être invisible aux yeux de tous, de s'effacer. Mais le jour où son petit frère a été pris d'une forte fièvre, elle a dû le conduire en urgence à l'hôpital. Sans cela, cette histoire aurait pu ne jamais commencer. Mona n'aurait pas grillé ce stop, les gendarmes ne l'auraient pas arrêtée. Quand ils ont découvert une fille un peu trop jeune au volant, ils ne savaient rien encore du secret de Mona.

.

On entame certains livres avec une certaine idée et des attentes quant à sa narration et son contenu en général. Cela peut venir du résumé, du style de l’auteur ou bien des retours que l’on a eus auparavant dessus. Mais quand on constate que le roman que l’on lit ne prend pas le chemin que l’on  croyait, on a deux solutions : se mettre en retrait en râlant que l’on n’ait pas ce que l’on pensait ou suivre la même route en espérant que cela nous mènera vers quelque chose de bien meilleur que ce que notre esprit imaginait. Heureusement pour nous, Patrick Bard prend une trajectoire des plus intéressantes avec « Le secret de Mona ».

La nature de thriller mystérieux s’estompe en effet peu à peu pour prendre une orientation plus chargée d’un point de vue social. Nous n’en dévoilerons pas trop afin de vous laisser découvrir le tout avec autant de surprise que nous mais cela permet d’ancrer le tout vers quelque chose de dramatique mais bien trop réaliste. Cette représentation d’une réalité sociale nous permet de ressentir plus pour Mona et ce qu’elle va subir dans un livre concis mais dont le peu de pages permet de resserrer plus l’étau social sur notre héroïne. La multiplication des regards extérieurs permet également de mieux dresser un portrait qui fait réellement mal au cœur.

« Le secret de Mona » est donc passionnant par ses divers retournements au service d’un récit à la dramaturgie forte mais jamais dans le pathos. C’est cette crainte permanente par rapport à une situation sociale destructrice qui rend le roman de Patrick Bard des plus prenants. Il évite ainsi les écueils qu’auraient pu avoir certaines de ses réflexions pour mieux mettre en avant une jeune femme qui cherche à survivre avec son frère malgré les circonstances. De quoi recommander la lecture si vous êtes prêt à faire face à un récit au drame que l’on imagine bien trop quotidien…

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *