Jack le chasseur de géants

08/09/2020

Titre : Jack le chasseur de géants

Réalisateur : Bryan Singer

Avec : Nicholas Hoult, Eleanor Tomlinson, Ewan McGregor, ...

Genre : Aventure, fantastique

Durée : 1h50

Nationalité : Américain

Sortie : 27 mars 2013

Résumé : Lorsqu’un jeune fermier ouvre par inadvertance la porte entre notre monde et celui d’une redoutable race de géants, il ne se doute pas qu’il a ranimé une guerre ancienne… Débarquant sur Terre pour la première fois depuis des siècles, les géants se battent pour reconquérir leur planète et le jeune homme, Jack, doit alors livrer le combat de sa vie pour les arrêter. Luttant à la fois pour le royaume, son peuple et l’amour d’une princesse courageuse, il affronte des guerriers invincibles dont il s’imaginait qu’ils n’existaient que dans les contes. L’occasion, pour lui, de devenir une légende à son tour.

.

Le box-office a toujours défait le sort de films et continue de le faire avec par moments une certaine cruauté au vu de certains titres déchus. On a parlé de certains comme « Le Roi Arthur » et clairement, « Jack le chasseur de géants » fait partie de ces longs-métrages qui auraient mérité plus d’intérêt, notamment par sa volonté de se réapproprier des récits de contes avec une générosité qui n’a d’égale que la passion de ses créateurs pour les mythes chevaleresques.

NICHOLAS HOULT as Jack in New Line Cinema’s and Legendary Pictures’ action adventure “JACK THE GIANT SLAYER,” a Warner Bros. Pictures release.

La mise en scène de Bryan Singer tente ainsi de sublimer au mieux ses géants tout en n’ignorant jamais leur nature hideuse, à l’instar d’instants d’humour grotesque alimentant le film. On pourra trouver à redire aux effets spéciaux déjà datés du film, sans aucun doute l’un de ses plus gros points noirs, si cela n’était pas en rapport avec la faillite de la boîte de production Digital Domain (l’occasion de rappeler le dédain des studios pour les employés permettant de vendre leurs blockbusters). Mais cela n’empêche jamais Bryan Singer d’offrir du divertissement coloré et aux intentions graphiques assez remarquables à défaut d’être pleinement réussies.

BILL NIGHY (center) stars as General Fallon and JOHN KASSIR as General Fallon’s Small Head in New Line Cinema’s and Legendary Pictures’ action adventure “JACK THE GIANT SLAYER,” a Warner Bros. Pictures release.

Cela se ressent également dans le casting, en particulier des seconds rôles toujours proche du surjeu mais dont le plaisir dans leur incarnation s’avère assez réjouissant. On aurait bien aimé plus d’intérêt dans la romance entre Jack et la Princesse Isabelle mais cela n’empêche pas Nicholas Hoult et Eleanor Tomlinson de faire fonctionner leurs rôles. De quoi apporter un peu de chaleur dans un film n’hésitant pas à être brutal dans certaines scènes, jouant notamment sur le hors champ pour mieux souligner l’horreur de certaines mises à mort.

En soi, « Jack le chasseur de géants » ne révolutionne pas le genre mais parvient à fonctionner par la passion de Bryan Singer et Christopher McQuarrie pour les figures aussi bien chevaleresques que celles de la fantasy. Sept ans après son triste échec, il serait juste de reconnaître au long-métrage sa nature de divertissement bien troussé avec une sincérité assez prenante.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *