Midnight Sun - 15 ans plus tard, la fin d'une saga...

11/09/2020

Titre : Midnight Sun

Auteur : Stephenie Meyer

Editions : Hachette

Prix : 19,90 €

Parution : 5 août 2020

Nombre de pages : 800 pages

Genre : Fantastique

Résumé : Midnight Sun est le roman tant attendu par les fans de la saga Twilight, où Edward Cullen raconte de son point de vue l’histoire relatée dans Fascination, le premier tome du cycle.
La rencontre entre Edward Cullen et Bella Swan dans Fascination, le premier tome de la saga Twilight, a donné naissance à une histoire d’amour iconique. Mais jusqu’à présent, les fans n’avaient pu lire de cette histoire que la version de Bella. Ce conte inoubliable prend, à travers le regard d’Edward, un tour nouveau et résolument sombre. La rencontre de Bella constitue dans sa longue vie de vampire l’expérience la plus intrigante et la plus troublante qui soit. Plus nous apprenons de détails sur le passé d’Edward et la complexité de son monde intérieur, mieux nous comprenons que cet événement constitue le combat déterminant de son existence.

.

Ai-je vraiment besoin de présenter Twilight, Stephenie Meyer ou encore de vous parler de l’histoire qu’il y a derrière la publication de Midnight Sun ? Qu’on aime ou pas, qu’on trouve ça bien ou pas, cette saga a marqué une génération et c’est un fait. Pour ma part, il y a vraiment eu un avant et un après Twilight, pas tant pour l’histoire en elle-même mais plutôt pour ce qu’elle représente et ce qu’elle a engendré. Le young adult est littéralement né avec Twilight, et même si des sagas telles que Hunger Games ont rendu le genre populaire, c’est bien Stephenie Meyer qui est à l’origine de toute l’effervescence autour. Pour ne rien vous cacher, je ne faisais pas partie des fans qui, à l’époque, avaient été dévastés par l’annulation de la publication de Midnight Sun suite au piratage des douze premiers chapitres. La raison est simple : je n’étais pas du tout au courant. À l’époque, les réseaux sociaux n’existaient pas vraiment, les auteurs ne bénéficiaient pas forcément d’une grande audience sur internet et j’étais franchement passé à côté de l’info ; Révélation était pour moi le dernier tome de la saga et puis c’est tout. Lorsque j’ai appris ce qui s’était passé pour Midnight Sun j’avais trois ou quatre ans de plus, j’étais plus ou moins passé à autre chose et j’étais content d’être dénué de cette frustration ressentie par des millions de fans. Toutefois, lorsqu’en plein confinement, il y a quelques mois, Stephenie Meyer a annoncé de manière totalement imprévisible la publication du premier tome de la saga du point de vue d’Edward, tous mes souvenirs d’adolescent sont remontés à la surface et dès lors j’étais impatient à l’idée de pouvoir redécouvrir cette histoire dix ans plus tard. Un énorme merci donc aux éditions Hachette pour leur envoi. 

J’ai lu beaucoup de critiques sur Midnight Sun et je tiens à clarifier certaines choses. Oui ce roman est gros (800 pages en français), oui il y a peu de dialogues et énormément de descriptions, oui il n’y a pas beaucoup d’action, et oui les longueurs sont nombreuses tout au long de la narration. Maintenant j’aimerais demander à ceux qui n’ont pas aimé Midnight Sun à cause des raisons que je viens d’évoquer : à quoi vous attendiez-vous ? Il s’agit de la même intrigue que celle dans Fascination, seulement ce dernier faisait 400 pages de moins et était raconté du point de vue d’une jeune fille de dix-sept ans qui découvre un monde dont elle ignorait tout et pas d’un vampire de plus de cent ans, tourmenté, torturé et au bord du suicide (même si cette notion chez les vampires est difficilement envisageable) qui tombe amoureux en dépit de tout ce qu’il croyait possible. Stephenie Meyer ne pouvait pas raconter l’histoire d’Edward différemment de la manière dont elle l’a fait ici. Pas sans dénaturer le personnage ou détruire l’univers qu’elle a créé et les protagonistes qui l’habitent. Tous ceux qui cherchent donc de l’action ou à être tenus en haleine, passez votre chemin. 

Maintenant que vous avez une petite idée de ce qu’est Midnight Sun, laissez-moi vous dire que j’ai eu un gros coup de coeur à la fois pour cette histoire mais aussi pour Edward Cullen. Je ne sais pas si c’est parce que, contrairement à beaucoup de gens, je n’ai lu la saga initiale qu’une seule fois, mais je l’ai complètement redécouverte. Je me souvenais évidemment de la trame principale mais j’avais oublié les nombreux détails, notamment concernant les personnages comme Alice ou Jessica (une vraie peste hypocrite). J’avais aussi oublié à quel point l’histoire des vampires était fascinante et j’ai adoré découvrir ici la façon dont ils interagissaient avec Edward (qui, je le rappelle, lit dans les pensées). Mention spéciale pour Rosalie qui faisait déjà partie de mes préférés mais qui m’a étonné dans Midnight Sun, devenant encore plus touchante à mes yeux.

Je vais bien sûr conclure cette chronique en vous parlant du couple phare. Edward est fidèle à lui-même : mélancolique, très réfléchi, torturé et souvent obsessionnel. Il s’agit d’un personnage tellement complexe et maintenant que j’ai lu Midnight Sun, ce tome compagnon me semble essentiel si l’on souhaite avoir une vision complète de cette histoire. Bella, quant à elle, s’est révélée surprenante et un brin provocatrice, un trait de caractère dont je ne me souvenais pas et qui l’a rendue plutôt attachante malgré son entêtement.
Observer l’évolution de ce couple d’un autre point de vue m’a beaucoup plu, d’autant que j’ai toujours eu une préférence pour Edward plutôt que Jacob. Quoi qu’on en dise, il y a une vraie alchimie qui se se crée au fil des pages entre Bella et Edward. Un couple incontournable de la littérature que j’ai adoré retrouver le temps de (nombreuses) heures de lecture. 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *