New Iberia Blues - Une belle réussite !

03/09/2020

Titre : New Iberia Blues

Auteur : James Lee Burke

Editions : Rivages/Noir

Prix : 23,50 €

Parution : 24 juin 2020

Nombre de pages : 554 pages

Genre : Roman noir/Thriller

Résumé : La mort choquante d'une jeune femme retrouvée nue et crucifiée amène Dave Robicheaux dans les coulisses d'Hollywood, au coeur des forêts louisianaises et dans les repaires de la Mafia. Elle avait disparu à proximité de la propriété du réalisateur Desmond Cormier, que Dave avait connu gamin dans les rues de La Nouvelle Orléans, quand il rêvait de cinéma...

.

Il y a des romans qu’on ne voit pas venir, qui vous happent et vous surprennent, et qui, parfois, vous mettent une claque. Et puis il y en a d’autres qui apparaissent comme une évidence avant même qu’on ne les ouvre. Je ne sais pas pourquoi mais j’étais persuadé que j’allais adorer New Iberia Blues. La mention de la Louisiane et de La Nouvelle Orléans y est sans doute pour quelque chose, car il s’agit d’une région des États-Unis dont l’histoire et la culture me passionnent depuis des années déjà. Et puis cette noirceur caractéristique des thrillers qui éveille une curiosité aussi malsaine qu’irrésistible. Un combo parfait réuni dans un roman surprenant pour l’envoi duquel je remercie les éditions Rivages.

Je ne le savais pas avant de m’y plonger mais il ne s’agit pas de la première enquête de l’enquêteur Dave Robicheaux, et je dirais même que celle-ci pourrait être sa dernière. Sans forcément parler de l’intrigue ou de l’histoire, j’ai senti dans ce roman une forte nostalgie concernant les années écoulées, comme un adieu que l’auteur adressait à son personnage. Alors comme vous l’avez compris, je n’ai pas lu les autres tomes de cette saga et suis peut-être à côté de la plaque, mais j’ai vraiment eu cette impression que James Lee Burke disait définitivement au revoir à un protagoniste. 

En ce qui concerne l’intrigue en elle-même, je dois dire que c’est une belle réussite. L’auteur a parfaitement su marier une enquête policière passionnante et une ambiance à la noirceur très prononcée qu’on retrouve rarement dans les thrillers modernes, beaucoup plus axés sur l’action et les rebondissements. Ici, l’approche est différente. On imagine aisément les nombreuses recherches qui ont été nécessaires en amont de l’écriture et qui participent à instaurer cette atmosphère authentique et chargée d’émotion.

La plume de James Lee Burke, enfin, est impressionnante de par son ambivalence. Tantôt décrivant un cadavre en décomposition, tantôt un bar aux accents créoles ou une flore exotique méconnue, l’auteur semble toujours à l’aise. Le style est impeccable, sobre et soigné, et la large palette de thématiques abordées, allant de la religion à la famille, de l’amour à l’amitié, souligne un talent dont j’ignorais jusqu’à récemment l’existence. 

Si vous cherchez par conséquent un bon thriller/roman noir atmosphérique, qui vous fera voyager et ne vous laissera certainement pas indifférent, je crois que New Iberia Blues est un titre tout trouvé. Une plongée vertigineuse dans les bayous marécageux avec un tueur en série abominable aux trousses. Un régal.

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *