J.T. Leroy : création d'un auteur

16/10/2020

Titre : J.T. Leroy

Réalisateur : Justin Kelly

Avec : Kristen Stewart, Diane Kruger, Laura Dern, ...

Genre : Drame, biopic

Durée : 1h48

Nationalité : États-Unis

Sortie : Octobre 2020 en DVD

Résumé : L'incroyable histoire vraie de Jeremiah Terminator Leroy, coqueluche des médias pendant des années. Jeune auteur queer adulé, J.T. Leroy fascinait autant par ses textes que par sa personnalité atypique. Garbage lui a écrit une chanson, Gus van Sant le voulait dans son film, Madonna et Courtney Love en étaient des aficionados ! Seulement JT Leroy, avatar de l'auteure Laura Albert, n'a jamais existé autrement que sous les traits de sa belle-soeur Savannah.

.

L’histoire entourant J.T. Leroy s’avère des plus intéressantes une fois que l’on se penche sur les faits. En effet, comment ne pas être intrigué par cet auteur attirant par son autobiographie choc avant de découvrir que celui-ci n’est que le fruit de l’imagination d’une romancière ? Voir un personnage de fiction prendre vie dans la peau d’un autre est passionnant sur le rapport qu’il brouille entre réalité et fiction. Voir que le drame de Justin Kelly revient sur ce fait ne pouvait qu’intriguer, surtout quand on voit Kirsten Stewart et Laura Dern dans les rôles principaux. Il faut d’ailleurs reconnaître que celles-ci se révèlent toujours aussi impeccables et forment le cœur du métrage.

Pour le reste, le film nous laisse un résultat peu impactant malgré la pléthore d’idées se développant dans sa narration. On pense ainsi au rapport de Savannah à son propre corps alors qu’elle doit adopter celui d’un autre ou comment Laura Albert a transposé sur sa belle-sœur une personnalité autre, l’obligeant à se transformer en personnage de fiction à part entière. Malheureusement, certains points, notamment dans la mise en scène, semblent trop agencés de façon classique pour réellement permettre au film d’exploser comme il parvient pourtant à le faire à certains moments de son intrigue.

C’est dommage car en l’état, « J.T. Leroy » est très loin de constituer un mauvais film, bien au contraire. Le casting est solide, en profitant pour délivrer de très bonnes prestations, le scénario propose de façon sous-jacente des thématiques passionnantes sur le rapport au corps, à l’identité et au lien fort entre créateur et création. Il manque juste un peu plus de force dans sa narration et sa mise en scène pour que le long-métrage puisse réellement marquer de façon durable son audience. On se ravira quand même que Métropolitan le propose en version physique tant, malgré ses quelques soucis, voir que ce film date d’il y a déjà deux ans et n’ait pas plus de retours s’avère assez dommageable au vu de ses qualités, ses comédiennes en tête. Espérons que cette sortie en DVD puisse lui fournir un peu plus de visibilité.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *