L'âge des Possibles de Marie Chartres

06/10/2020

Titre : L'âge des Possibles

Auteur : Marie Chartres

Editions : L'école des Loisirs

Prix : 15,00 €

Parution : 19 août 2020

Nombre de pages : 230 pages

Genre : Drame

Résumé : Saul et Rachel ont un avenir tout tracé : chez les Amish, la vie est une ligne droite. Leur Rumspringa, cette parenthèse hors de la communauté, leur permettra de découvrir le monde moderne pour le rejeter en toute connaissance de cause. Temple doit quitter sa petite vie casanière pour rejoindre sa sœur à Chicago, mais la peur la paralyse. Dans l'immense ville, celle qui se pose trop de questions et ceux qui devraient ne pas s'en poser vont se perdre et se trouver. Mais ils vont aussi trouver des réponses qu'ils auraient peut-être préféré ignorer.

.

Quand on est jeune, on croit tout savoir. La personne qui partage notre vie est nécessairement notre âme sœur, le métier de nos rêves va arriver dans notre existence pour allier travail et plaisir et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et si la chute de la connaissance qu’aucun chemin n’est réellement tracé et que toute vie rêvée peut basculer d’un claquement de doigts, il y a quelque chose de beau dans ce bel espoir que parvient par moments à capter Marie Chartres.

Son roman s’articule ainsi par le regard de trois adolescents qui vont voir leurs convictions et leurs craintes se contrebalancer dans Chicago, représentation de la grande ville remplie d’espoir et de peur. La manière dont la romancière illustre ses personnages s’avère aussi douce que cruelle, notamment en les sortant de formes différentes d’enfermement (la religion pour Saul et Rachel, le milieu citadin pour Temple) pour mieux les libérer… ou pas.

Il se dégage alors quelque chose de faussement solaire en basculant les convictions des uns pour mieux leur permettre de s’affirmer, quitte à tracer leur destin vers l’inconnu et la terreur qui se dégage de voir notre chemin de vie basculer dans le brouillard. Marie Chartres n’hésite pas ainsi à faire rebondir ses héros de façon douce amère pour mieux illustrer la difficulté d’être balancé dans des situations de vie qui dépassent l’adolescent devenant adulte.

« L’âge des possibles » se révèle dès lors un joli roman à la tristesse sourde dont la beauté permet de mieux illustrer la force de l’émancipation mais également les conséquences d’une forme d’affranchissement. Ce genre de livre automnal par sa délicatesse autant marquée de façon désenchantée parvient à toucher en plein cœur tout en nous laissant la larme à l’œil, avec la tristesse de ce qui n’est plus mais l’espoir de ce qui est possible pour tout un chacun.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *