Le cercle des derniers libraires de Sylvie Baron

19/10/2020

Titre : Le cercle des derniers libraires

Auteur : Sylvie Baron

Editions : J'ai Lu

Prix : 7,60 €

Parution : 16 septembre 2020

Nombre de pages : 352 pages

Genre : Comédie, drame, policier

Résumé : Cycliste de haut niveau, Adrien Darcy est aussi journaliste sportif. Le vélo, c'est sa passion. Mais depuis son accident, ses récentes blessures le font terriblement souffrir et le laissent affaibli et écoeuré. Lui qui ne vivait que pour la compétition se voit forcé d'admettre qu'il n'est pas près de remonter sur un vélo. Aussi, quand le rédacteur en chef de La Montagne lui propose de mener l'enquête sur trois meurtres de libraires, le jeune homme relève le défi. Malgré ses réticences à pénétrer dans cet univers du livre qui lui semble à l'opposé du monde sportif, Adrien se lance à la recherche du meurtrier.
Premier indice : les trois victimes appartenaient au Cercle des derniers libraires. Qui se cache derrière cette association ? Qui lui en veut au point d'en supprimer les membres ? C'est bien ce qu'il compte découvrir !

.

Il ne faut pas beaucoup de temps pour se rendre compte que « Le cercle des derniers libraires » sera un roman sans aucune autre prétention qu’un style assez léger et se voulant une déclaration d’amour à la profession des libraires. Si l’on n’occulte pas la nature dramatique des meurtres commis et que l’enquête reste au centre de la narration, il n’empêche qu’on sent que Sylvie Baron a pris du plaisir à jouer avec ses personnages, en particulier Adrien et Emma. Leurs caractères antagonistes ne pourront évidemment que mener à une romance somme toute assez convenue, il faut bien reconnaître que les suivre se fait avec un certain amusement.

En filigrane de l’investigation menée par Adrien Darcy se dresse un regard aussi tendre que triste envers les libraires de proximité, ceux qui n’hésitent pas à déclamer à leurs clients leur amour pour tel ou tel ouvrage. On sent ainsi la menace qui plane sur eux par le biais notamment d’Amazon (comme adressé par un personnage un peu trop évident malgré certaines remarques assez pertinentes) et cette inquiétude qui les nourrit dans une industrie de la culture jamais assez soutenue malgré sa nature essentielle à notre existence.

Est-ce que « Le Cercle des Derniers Libraires » est un peu trop facile par instants ? Sans doute, notamment dans son enquête à cause de certains protagonistes bien trop mis en avant pour que ces alertes ne nous fassent douter. Mais il se dégage un tel charme du roman de Sylvie Baron que l’on ne lui en tiendra pas rigueur. Nous préférerons même le recommander à toute personne cherchant un ouvrage à la simplicité apparente débordant d’une affection sincère pour chaque personne travaillant dans le milieu du livre.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *