Petit Vampire : des monstres gentils ? Oui c'est le paradis !

26/10/2020

Titre : Petit Vampire

Réalisateur : Joann Sfar

Avec : Camille Cottin, Alex Lutz, Jean-Paul Rouve, ...

Genre : Comédie d'animation, fantastique, aventure

Durée : 1h21

Nationalité : France

Sortie : Octobre 2020

Résumé : Petit Vampire vit dans une maison hantée avec une joyeuse bande de monstres, mais il s’ennuie terriblement... Cela fait maintenant 300 ans qu’il a 10 ans, alors les bateaux de pirates, et le cinéclub, ça fait bien longtemps que ça ne l’amuse plus. Son rêve ? Aller à l’école pour se faire des copains. Mais ses parents ne l’entendent pas de cette oreille, le monde extérieur est bien trop dangereux. Accompagné par Fantomate, son fidèle bouledogue, Petit Vampire s’échappe du manoir en cachette, déterminé à rencontrer d’autres enfants. Très vite, il se lie d’amitié avec Michel, un petit garçon aussi malin qu’attachant. Mais leur amitié naissante va attirer l’attention du terrifiant Gibbous, un vieil ennemi qui était sur les traces de Petit Vampire et sa famille depuis des années…

.

Qu’est-ce que le cinéma d’animation a été généreux avec nous cette année ! On parlait il y a quelques temps de « Lupin III : The First », on a pu apprécier en salles « Josep », « En Avant ! » ou encore « Calamity » et c’est désormais au tour de « Petit Vampire » d’arriver sur les écrans pour apporter sa pierre à l’édifice. L’une des nombreuses forces du film se retrouve dans son réalisateur, Joann Sfar, créateur de génie qui aura su partager son amour visuel aussi bien en bande dessinée qu’au cinéma. Le voir revenir à l’animation après « Gainsbourg, une vie héroïque » et « La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil » sonnait comme un retour aux sources et il faut bien avouer que cela fait grandement plaisir.

Dès l’entame tonitruante, Joann Sfar nous emporte avec un rythme endiablé et des personnages colorés à la mythologie passionnante. Le ton est très enfantin (trop, râleront certains), les références abondent mais rien n’entame le plaisir balancé dès son amorce par le long-métrage. Et si le divertissement devrait ratisser aussi bien les petits que les grands (avec films de monstres et apparitions multiples comme Cthulhu), on n’oublie pas de parler de la peur de la mort en arrière-plan avec une certaine légèreté pour mieux oublier ses craintes en rapport et profiter des joies du maintenant.

Nourri par des personnages tantôt drôles tantôt passionnants, un casting vocal au diapason et une imagerie tellement riche qu’elle devrait envoûter toute son audience, « Petit Vampire » est un divertissement familial éblouissant qui émerveille sans peine. De quoi faire une jolie sortie en salles pour les familles ou même les personnes amoureuses du fantastique tout en profitant d’un énième trésor de l’animation francophone, riche en cette triste année, et se faire plaisir avec un gros coup de cœur.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *