Une certaine idée du paradis - Un cosy mystery à la française !

17/10/2020

Titre : Une certaine idée du paradis

Auteur : Elisabeth Segard

Editions : Calmann-Lévy

Prix : 18,90 €

Parution : 16 septembre 2020

Nombre de pages : 352 pages

Genre : Policier/Mystère

Résumé : Chacun a son idée du paradis dans la charmante bourgade de Mouy-sur-Loire en Touraine. Madame le maire, d’abord, qui se bat pour faire de sa commune un territoire attractif. L’abbé Marcel, qui parvient à remplir son église, quitte à user d’astuces peu orthodoxes. Violette Laguille, vieille dame très discrète - pour faire oublier, peut-être, un passé trop flamboyant. Et aussi sa voisine, Nathalie, une citadine venue s’installer dans ce beau village pour y ouvrir un gîte alternatif et offrir des stages de pleine conscience.
Très vite cependant, la « Parisienne » tape sur les nerfs des habitants. Au point que quelqu'un finit par lui taper un bon coup sur la tête.
Mêlée malgré à elle à cette affaire qui met la gendarmerie sur les dents, Violette va devoir, à ses risques et périls, prendre l’enquête en main…

.

On a l’habitude des « cosy mystery » anglais comme la série des Agatha Raisin de M.C. Beaton ou encore celle des Détectives du Yorkshire de Julia Chapman. Il s’agit en effet d’un genre très british qui n’est pas forcément prisé par les auteurs francophones. J’ai donc été étonné de voir Elisabeth Segard s’y aventurer avec  un roman qui, tout en mettant à l’honneur le terroir français, propose une intrigue prenante et pleine de surprises. Je remercie donc les éditions Calmann-Lévy pour leur envoi. 

J’ai beaucoup aimé ce moment de lecture plein de légèreté et d’humour qui m’a permis de m’évader un peu et, surtout, de me détendre après une journée chargée. On s’attache vite aux personnages, le rythme est bon et la plume de l’auteure s’est révélée particulièrement entraînante. Il ne s’agit pas vraiment d’un roman policier où l’objectif est de résoudre un crime car le lecteur comprend finalement vite ce qui s’est passé. En revanche, les protagonistes et les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres sont eux au coeur de cette histoire se déroulant dans un paisible petit village en Touraine. 

Une certaine idée du paradis fait partie de ces lectures feel good qui font du bien, surtout en 2020 où, clairement, rien ne va. Un roman qui mérite par conséquent de trouver son public car en plus d’être bien écrit, il met en avant une de ces régions de France que l’on connaît peu, voire pas du tout. La France ne se réduit pas à Paris, c’est aussi ces villages où tout le monde se connaît. Ces grandes places où les habitants se croisent et où circulent les meilleurs ragots.

Bref, j’ai passé un super moment tout en découvrant un coin de l’hexagone que je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter. Une certaine idée du paradis est une belle histoire pleine de fraîcheur que je vous recommande chaudement ; à déguster de préférence sous un plaid chaud ou devant sa cheminée, avec la pluie en bruit de fond. Car en effet, quoi de mieux ?

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *