Avis de grand froid - Un roman de saison !

25/11/2020

Titre : Avis de grand froid

Auteur : Jerome Charyn

Editions : Rivages Noir

Prix : 21,90 €

Parution : 9 septembre 2020

Nombre de pages : 341 pages

Genre : Thriller/Espionnage

Résumé : Ultime volume dans la saga du héros de Charyn Isaac Sidel. Depuis Marilyn la Dingue, roman dans lequel il était inspecteur à la Criminelle de New York, Isaac a fait son chemin. Il est devenu commissaire principal de la police, puis maire de New York. Et voilà que par un concous de circonstances, il se retrouve... à la Maison-Blanche, le candidat élu n'ayant pu être intronisé.

Un roman d'espionnage délirant, noir et grinçant. Une comédie du pouvoir qui résonne étrangement avec la "réalité" de la présidence Trump. L'écriture électrique et le talent de conteur de Jerome Charyn sont à l'oeuvre dans cette grandiose conclusion de la saga.

.

Y a-t-il un meilleur roman à lire en cette saison presque hivernale, d’autant que les températures ont drastiquement baissé au cours de ces derniers jours ? Je ne pense pas ! Pour tout vous dire, je n’avais pas vraiment lu le résumé avant de solliciter ce service presse, me fiant uniquement au titre et au paysage enneigé de la couverture avec la Maison Blanche dans le fond. Je ne savais donc pas qu’il s’agissait du dernier tome des aventures d’Isaac Sidel qui, semblerait-il, a parcouru du chemin depuis Marilyn la Dingue. Je ne savais pas non plus qu’on allait être ici dans un roman d’espionnage un poil loufoque, qui tire sur la comédie satirique, et non pas dans un thriller politique comme je m’y attendais. Néanmoins, je remercie la maison d’édition pour cette très bonne découverte !

Même si c’est un quatrième tome, Avis de grand froid se suffit à lui-même avec une intrigue indépendante. Je pense toutefois que le lecteur gagnerait à découvrir les aventures d’Isaac dans l’ordre, car même si l’auteur effectue un rapide état des lieux, j’ai parfois eu l’impression de passer à côté de certains clins d’œil. 

Isaac se retrouve une fois de plus dans une signature inédite où il doit prendre la place du président des États-Unis. Dès lors, il doit se confronter à un groupe de banquiers qui voient d’un très mauvais œil sa politique hors-système qui met à mal les grands groupes financiers. Son caractère provocateur et déterminé fait de Isaac une cible à abattre, rendant son séjour à la Maison Blanche très mouvementé. 

Le roman est très rythmé et les rebondissements nombreux ; on ne s’ennuie pas une seconde tant tout s’enchaîne très vite. Les personnages, bien qu’étant nombreux, sont aussi très attachants. L’auteur est parvenu à créer une ambiance singulière qui reflète assez bien le climat politique actuel, tout en détournant son propos, le rendant satirique et parfois même comique.

Je ne dirais pas que c’est une lecture mémorable, toutefois j’ai passé un bon moment durant lequel je n’ai pas vu le temps passer. J’aurais donc tendance à recommander Avis de grand froid à tous ceux qui cherchent un roman palpitant, bourré d’action et de rebondissements, dans lequel se plonger durant les longues soirées d’hiver qui nous attendent. 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *