Black-Out de Connie Willis

11/11/2020

Titre : Black-Out

Auteur : Connie Willis

Editions : Bragelonne

Prix : 9,90 €

Parution : 16 septembre 2020

Nombre de pages : 800 pages

Genre : Drame, histoire, science-fiction

Résumé : Oxford, futur proche. L’université est définitivement dépoussiérée : historien est devenu un métier à haut risque. Car désormais, pour étudier le passé, il faut le vivre. Littéralement.
Michael Davies se prépare pour Pearl Harbor, Merope Ward est aux prises avec une volée d’enfants évacués en 1940, Polly Churchill sera vendeuse en plein coeur du Blitz, et le jeune Colin Templer irait n’importe où, n’importe quand, pour Polly…
Ils seront aux premières loges pour les épisodes les plus fascinants de la Seconde Guerre mondiale. Une aubaine pour des historiens, sauf que les bombes qui tombent sont bien réelles et une mort soudaine les guette à tout moment. Sans parler de ce sentiment grandissant que l’Histoire elle-même est en train de dérailler.
Et si, finalement, il était possible de changer le passé ?

.

Dire que l’idée derrière le roman de Connie Willis a l’air inintéressante serait un énorme mensonge, surtout pour toute personne aimant les histoires de voyages temporels. En effet, comment ne pas avoir pensé à un principe de découverte de l’Histoire, surtout en s’obligeant à bien respecter celle-ci afin de ne pas provoquer des paradoxes dévastateurs ? Il faut dès lors reconnaître à Connie Willis d’avoir su développer les promesses de son point de départ dès les premières pages… avant de s’orienter vers un résultat finalement différent.

En effet, le roman n’hésite pas à se concentrer sur la présence de nos personnages durant la seconde guerre mondiale et surtout durant le Blitz. Dès lors, l’aspect science-fictionnel s’inscrit plus en arrière-plan afin de développer à la place une reconstitution historique que l’on sent bien recherchée, notamment par le fruit de témoignages divers. La crainte d’un détournement de l’Histoire devient alors plus prenante et la menace plus forte, nous laissant en plan à la fin de cette première moitié du diptyque.

On ne peut alors qu’avoir hâte de découvrir cette seconde partie tant Connie Willis use de son principe de base pour mieux traiter d’une situation historique passionnante. Si l’on craint aussi bien l’impact des événements du roman et qu’on a hâte de savoir ce que nous réservera All Clear, c’est parce que la romancière parvient avec brio à maîtriser le rythme de son livre avec une dramaturgie historique toujours aussi passionnante. En attendant de lire l’autre partie du diptyque, on ne peut que recommander Black-Out à toute personne intéressée par le contexte du Blitz et ses dégâts dévastateurs ainsi que les écrits usant de la science-fiction pour mieux développer la peur de ses protagonistes.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *