L'Héritage du Rail - Un tome 2 à la hauteur

04/11/2020

5

Titre : L'Héritage du Rail

Auteur : Morgan of Glencoe

Editions : ActuSF

Prix : 17,90€

Parution : 18 septembre 2020

Nombre de pages : 466 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Alors que la nouvelle se répand en Keltia, Yuri, ramenée de force à l’ambassade du Japon, est déterminée à reprendre sa liberté malgré tout. Mais comment fuir, et où trouver refuge ? Seul le Rail semble désormais capable de lui donner asile... Après les débuts en fanfare de la série La Dernière Geste de Morgan of Glencoe, romancière et harpiste professionnelle, voici enfin le deuxième tome très attendu des lecteurs et lectrices.

.

Rappelez-vous, je vous parlais récemment de ma lecture et de ma relecture de Dans l’Ombre de Paris, découvert à l’automne dernier dans le cadre du Prix Littéraire de l’Imaginaire BooktubersApp : coup de coeur massif pour moi et ça avait clairement été ma découverte de l’édition 2020 de ce prix, malgré le fait que ce roman n’ait pas été le vainqueur (d’ailleurs si vous être du genre curieux, c’est un autre de mes coups de coeur qui a remporté le prix en 2020 !), j’ai l’impression d’être en réalité celle qui a gagné quelque chose, puisque j’ai découvert une plume incroyable qui a vraiment su me séduire.

Mais tout ça… En réalité, je vous l’ai déjà dit. Ce que je n’ai pas encore eu l’occasion de vous dire, c’est pourquoi j’avais entrepris une relecture si tôt après ma première lecture : la sortie du second tome pas plus tard que cet automne. Et comme j’avais tellement aimé le premier tome, j’avais envie de pouvoir enchaîner les deux opus et de me replonger dans cet univers pour apprécier cette suite à sa juste valeur.

Et quelle suite ! Je dois bien vous dire que j’avais déjà eu du mal à mettre des mots sur ce qui m’avait séduite dans le premier tome, mais alors là c’est encore plus difficile – parce qu’il faut en plus que je ne me répète pas trop.

Commençons par le commencement et ce qui fait – à mon sens – tout le sel de cette saga : les personnages. Je vous en avais déjà largement parlé la dernière fois, mais Morgan of Glencoe arrive à nous dessiner une galerie de personnages riches et hauts en couleurs (avec leurs défauts aussi bien que leurs qualités). S’ils ne sont pas tous aimables, ils sont cependant tous fouillés, complexes et terriblement intéressants. Même là où on pourrait s’attendre à ce que l’autrice prenne le « raccourci » du classique il est méchant / c’est une mauvaise personne / son amertume le conduit à prendre de mauvaises décisions, elle va au-delà de ces ressorts narratifs classiques et en profite pour donner encore un peu plus de profondeur et d’histoire personnelle à ses personnages. Forcément, pour moi qui aime les récits character driven, c’est du petit lait. Vous commencez à le savoir, j’adore les personnages approfondis et creusés et l’écriture de Morgan of Glencoe est tout simplement royale de ce point de vue là.

Au niveau du rythme, je dois dire qu’il était parfois un peu inégal dans le premier tome – même si cela ne m’avait pas du tout dérangé et que l’histoire était pour moi suffisamment intrigante pour donner à elle seule l’envie de continuer à lire au lecteur. Cependant, j’ai pris plaisir à découvrir que l’autrice avait nettement progressé à ce niveau-là aussi. Le rythme est plus régulier, et l’intrigue de ce deuxième tome m’a semblé mieux « organisée ». Donc si vous êtes plutôt un lecteur plot driven, je pense que cette suite vous plaira certainement plus que le premier tome.

Et pour finir, comment ne pas parler de l’écriture en elle-même, que j’ai trouvée une fois encore tout en musicalité et en poésie. Morgan of Glencoe mélange les langues et les instruments pour nous offrir un morceau unique et tout simplement magique.

Si avec ça je n’ai pas su vous convaincre, je ne sais pas ce qu’il vous faut ! Vous avez encore un peu de temps avant la sortie du troisième tome, quant à moi, j’attends déjà impatiemment de retrouver Yuri !

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *