Sacrifice Box - De l'horreur dans le YA !

07/12/2020

5

Titre : Sacrifice Box

Auteur : Martin Stewart

Editions : Milan

Prix : 16,90 €

Parution : 14 octobre 2020

Nombre de pages : 384 pages

Genre : Horreur / Terreur

Résumé : Si, avec vos amis, vous enfouissez sous terre des secrets dans une boîte en fer. Si vous prononcez là-dessus un pacte sacré. Assurez-vous bien que personne ne viendra trahir la promesse. Personne.

.

Le genre thriller/horreur est très populaire dans la littérature adulte mais finalement peu répandu dans le Young Adult. Pourtant ce n’est pas la demande qui manque et je suis persuadé que les éditeurs gagneraient à se pencher davantage sur la question, surtout avec les séries comme Stranger Things qui ont relancé l’engouement. Sacrifice Box me faisait déjà de l’oeil en VO et puis lorsque je l’ai vu dans le catalogue des parutions de Milan je me suis dit que c’était l’occasion de le découvrir. Je les remercie donc pour leur envoi.

L’incipit de cette histoire est assez classique et rappelle notamment certaines oeuvres de Stephen King comme Ça ou Cellulaire. Dans les années 1980, une bande de cinq copains dénichent une mystérieuse boîte en pleine forêt dans laquelle ils décident d’entreposer des objets personnels qui leur sont chers. Ils scellent ainsi un pacte, se promettant de rester amis pour la vie. Les années passent et, évidemment, ils finissent par se perdre de vue. Jusqu’au jour où des phénomènes étranges commencent à se produire et les poussent à croire que l’un d’entre eux a rompu leur pacte en décidant d'ouvrir la boîte...

Ce roman avait énormément de potentiel à mes yeux. J’avais en effet hâte de me plonger dans cette histoire qui m’intriguait beaucoup mais je pense que j’ai fait l’erreur d’en attendre trop. Évidemment qu’en 350 pages on ne peut pas à la fois construire un récit original, étoffer chaque personnage et créer du suspense. De fait, les deux premiers points m’ont souvent paru trop survolés ; les protagonistes, en particulier, que j'ai trouvé assez quelconques et dénués de charisme. J’ai aimé les accompagner dans leur aventure mais je ne me suis pas attaché à eux... 

En revanche, on sent que l’auteur a tout misé sur son intrigue et le suspense au sein de celle-ci. Je défie quiconque de lâcher ce roman avant la fin, tant l’action est omniprésente et les rebondissements nombreux. Au fil de l’histoire, l’ambiance devient de plus en plus pesante, surtout à l'approche du dénouement, qui s’est révélé complètement à la hauteur de la promesse du départ.

Avec le recul, je ne peux pas dire que j’ai passé un mauvais moment de lecture. Toutefois, j’ai lu d’autres romans similaires mais meilleurs. Du coup, je n’ai pas pu ne pas les comparer à Sacrifice Box. Toutefois, je suis très content que le genre horreur/terreur s’implante petit à petit dans la littérature Young Adult. Et rien que pour ça, je vous recommande chaudement de tenter l’expérience, surtout s'il ne s’agit pas de votre genre de prédilection ; vous risquez d’être surpris !

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *