Castle Rock Saison 2 : a number one fan

14/01/2021

Titre : Castle Rock Saison 2 

Créée par : Sam Shaw, Dustin Thomason

Avec : Lizzy Caplan, Paul Sparks, Barkhad Abdi, ...

Format : 10 épisodes entre 40 minutes et 1 heure

Diffusion : 2019

Genre : Fantastique

Résumé : La querelle entre deux clans rivaux s'intensifie lorsque la psychopathe en herbe Annie Wilkes débarque en ville, accompagnée de sa fille Joy. La jeune infirmière, froidement accueillie par les habitants du coin, ne compte pas se laisser intimider.

.

L’idée derrière Castle Rock était des plus intéressantes : mélanger divers personnages et intrigues de l’univers riche de Stephen King au sein d’une intrigue aux multiples ressorts. Pourtant, force est de constater que la première saison nous a laissé de marbre, au point que l’auteur de ces lignes confesse ne pas avoir terminé celle-ci. C’était donc plus par curiosité que nous nous sommes penchés sur cette deuxième salve et force est de constater que l’on rattrapera au plus vite les épisodes précédents tant cette nouvelle saison s’avère des plus surprenantes.

Les 10 épisodes reposent ainsi en priorité sur deux ouvrages : « Misery » et « Salem ». On pourrait même dire que cette deuxième histoire s’avère plus centrale à la narration, le personnage d’Annie Wilkes gravitant plus autour, tout en gardant néanmoins une place essentielle. L’interprétation offerte par Lizzie Caplan permet d’ailleurs une relation empathique assez ambiguë envers ce protagoniste instable mais néanmoins émotionnellement chargé. On pense ainsi à ce cinquième épisode totalement concentré sur elle, sans doute celui qui nous laisse le plus endolori par sa maîtrise à tous les niveaux.

En ce sens, l’écriture des protagonistes s’avère prenante et fonctionne tout aussi bien sans disposer de toutes les clés d’une lecture méta par le prisme des références à King (même si certains points nous ont procuré un certain plaisir, que nous vous laisserons la surprise de découvrir). Et si la terreur point moins rarement que certains moments de violence nous prenant au dépourvu (comme un certain meurtre), ce sont les sentiments contradictoires qui sont privilégiés au cours d’un récit qui s’achève justement en nous achevant dans sa douleur.

On s’attristera donc de l’annonce de l’annulation de la série après cette saison tant « Castle Rock » trouvait une vraie force qui parvenait à inscrire celle-ci plus longtemps dans la durée, que ce soit par son écriture acérée ou bien un casting tout à fait formidable, Lizzie Caplan en tête dans une prestation compliquée. Il ne vous reste plus qu’à laisser sa chance à cette deuxième saison surprenante dans ses diverses réussites afin de mieux vous laisser submerger (à nouveau ?) dans l’univers du King de l’écriture fantastique…

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *