La trilogie Hussite Tome 1 : La tour des fous d'Andrzej Sapkowski

07/01/2021

Titre : La trilogie Hussite Tome 1 : La tour des fous

Auteur : Andrzej Sapkowski

Editions : Bragelonne

Prix : 25,00 €

Parution : 25 novembre 2020

Nombre de pages : 576 pages

Genre : Médiéval, Fantasy

Résumé : La fin du monde ne survint pas en l'an de grâce 1420. Pourtant, bien des signes l'avaient présagée.
Les sombres prophéties des chiliastes ne s'accomplirent pas. Ils avaient annoncé la fin des temps avec précision : en février de l'an 1420, le lundi suivant la Sainte-Scolastique. Mais voilà... le lundi passa, vint le mardi puis le mercredi... et rien. Le Temps du Châtiment et de la Vengeance précédant la venue du royaume de Dieu n'advint pas.
Mais, pour sûr, on ne s'ennuyait point !
C'est ce que pensait Reinmar von Bielau, surnommé Reynevan, un savant herboriste lié aux puissants de l'époque, espion et magicien à ses heures. Ce jeune homme, épris de la belle et fougueuse Adèle, l'épouse d'un seigneur silésien vivait des moments de passion inoubliables. Jusqu'au jour où les amants furent surpris par les frères du mari trompé.
Ce fut le début des ennuis pour Reynevan..

.

On connaît bien évidemment Andrzej Sapkowski pour sa saga du « Sorceleur » (dont on a déjà traité des tomes un, deux et trois, également disponibles chez Bragelonne) et l’on était donc curieux de voir ce que donnerait ce premier tome de sa trilogie « Hussite ». On bascule donc légèrement de l’univers de fantasy pur vers quelque chose de plus ancré dans le médiéval réaliste malgré des aspects fantastiques assez bien amenés et avec un style à l’ironie plus directe, notamment par les résumés de chapitre présents à chaque nouvelle péripétie de Reinmar.

Ce dernier est un bien malheureux personnage étant donné qu’il se trouve dans une fuite permanente durant tout ce tome, ce qui va évidemment l’amener face à son lot de mésaventures avec une régularité qui rend la lecture prenante. Si le personnage principal a par moments un aspect irritable, on sent que cela est voulu de la part de Sapkowski pour mieux le confronter à un monde proche de l’explosion par ses guerres de religion et autres raisons de s’affronter qui ne font que renforcer la nature violente de l’homme. On pourrait donc tisser de nombreux liens avec des thématiques abordées par l’auteur dans sa saga du « Witcher » avec un certain intérêt toujours présent.

On se laisse donc totalement aborder par ce premier tome de la « Trilogie Hussite » d’Andrzej Sapkowski tant l’auteur polonais conserve son pouvoir d’attraction littéraire. On sent toujours autant d’implication, de réflexion mais également de recherche et il faut bien avouer qu’on a pris énormément de plaisir à le suivre. Raison de plus d’attendre avec impatience le prochain ouvrage qu’il nous offrira.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *