Le Livre des Anciens #2 - Une suite à la hauteur

05/01/2021

Titre : Le Livre des Anciens #2 - Soeur Grise

Auteur : Mark Lawrence

Editions : Bragelonne

Prix : 7,90€

Parution : 14 octobre 2020

Nombre de pages : 552 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Depuis des siècles, les novices du couvent de la Mansuétude affinent leurs talents à l'abri de ses murs. Avant de quitter le couvent, la jeune Nona Grisaille doit choisir à quel ordre se consacrer... Mènera-t-elle une vie de prière au service de l'Ancêtre, ou optera-t-elle pour la voie du poing et de la lame ?
Mais sa décision dépend d'une meurtrière arrogante dont elle a naguère arrêté le bras et du seigneur le plus riche de l'Empire. Sans compter l'influence d'une femme qui convoite le trône impérial, et a fait de l'Inquisition son bras armé.
Et alors qu'autour d'elle le monde semble rétrécir, Nona doit tracer son propre chemin, déchirée entre l'amitié, la vengeance, l'ambition et la loyauté.

.

Je vous en parlais récemment, j’ai commencé en 2020 la lecture de la saga Le Livre des Anciens, dont j’avais beaucoup entendu parler dans le monde du livre anglophone mais finalement assez peu dans la sphère française. J’avais beaucoup aimé le premier tome qui nous offre un regard sur un couvent décidément pas comme les autres puisqu’on y suit des… bonnes sœurs ninja ? Aussi étrange et antinomique que ça puisse paraître, c’est pourtant bien de ça dont il s’agit et j’avais beaucoup aimé ! Je me suis donc lancée assez rapidement dans la lecture du second tome de la trilogie.

Déjà, Mark Lawrence fait partie de ces auteurs qui ont la bonne idée de mettre un résumé du tome précédent au début du roman. Si vous êtes du genre à enchaîner les tomes d’une même série les uns à la suite des autres, forcément pour vous cet aspect n’a pas vraiment d’importance. Mais quand on lit beaucoup de romans de littératures de l’imaginaire, qu’on voit passer des centaines de personnages et qu’en plus on pousse le vice jusqu’à ne pas lire les tomes d’une série à la suite, croyez-moi que les résumés pèsent dans la balance. Surtout que je ne sais pas vous, mais moi je passe mon temps à oublier les noms des personnages dans les livres que je lis. Autant vous dire que comme Mark Lawrence nous avait dressé dans le premier volume une belle petite liste de personnages féminins dont une partie non-négligeable répondait aux noms de Sœur Pomme, Sœur Vitrage ou encore Sœur Bouilloire, il n’est pas évident de se souvenir de qui est qui au bout d’un mois. Ce petit résumé du tome précédent était donc parfaitement bienvenu !

Ce second tome nous ramène comme dans le premier au couvent, où l’on suit à nouveau Nona dans ses apprentissages. Même si le roman est très différent et que je m’en voudrais que vous ayez l’impression que je compare les deux séries, j’ai beaucoup apprécié de pouvoir assister aux cours avec Nona, comme on le fait avec Harry dans la saga Harry Potter. C’est assez rare je trouve qu’un auteur prenne le temps de nous amener avec le personnage dans ses apprentissages plutôt que de nous montrer simplement ses progrès. J’ai notamment (comme Nona) beaucoup apprécié les cours d’empoisonnement !
On retrouve donc ici les mêmes personnages que dans le premier tome ainsi que de nouvelles camarades de classe puisque Nona a pu passer à la classe suivante, la classe grise, d’où le roman tire son nom. Une fois n’est pas coutume, j’ai vraiment beaucoup apprécié les personnages dans ce second tome. L’auteur a vraiment le don pour façonner devant nous des personnages tout en nuances de gris où personne n’est vraiment ni bon, ni mauvais, mais où le plus souvent les personnages sont mus par leurs propres intérêts plutôt que par une volonté de faire le bien ou le mal. Là encore, Nona reste assez éloignée de l’image classique de l’Élue en quête de quelque chose ; d’autant que son franc-parler ne va pas lui valoir que des amitiés dans ce tome.

Au niveau de l’univers, on continue à le voir se déployer sous nos yeux, même un peu plus que lors du premier tome puisque l’on passe un peu plus de temps à l’extérieur du couvent que dans ce dernier. Là encore, le résumé au début du deuxième tome m’a été bien utile parce qu’il y a certains détails qui sont présentés rapidement dans le premier tome que j’avais complètement oubliés. J’ai vraiment hâte de me plonger dans le troisième et dernier tome de la saga parce que je ne vois pas du tout où l’auteur veut nous amener avec son univers mourant qui est à deux doigts du chaos, mais que j’imagine que toute la prophétie autour de l’Élue fera vraiment sens à la fin de la trilogie.

Le dernier point que je voulais aborder à propos de ce roman est justement la question de l’Élue, que je trouve traitée d’un point de vue plutôt original en fantasy puisque l’on ne suit justement pas l’Élue, mais l’une de ses suivantes. Je trouve ça vraiment plutôt rafraîchissant et je crois que c’est le premier roman que je lis qui présente la question ainsi.

Vous l’aurez compris, j’ai passé un aussi bon moment avec ce second tome qu’avec le premier et je me réjouis de me lancer dans la lecture du troisième !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *