Batman : Soul of the Dragon

23/02/2021

Titre : Batman : Soul of the Dragon

Réalisateur : Sam Liu

Avec : David Giuntoli, Mark Dacascos, Michael Jai White, ...

Genre : Action, aventure, fantastique

Durée : 1h17

Nationalité : États-Unis

Sortie : Février 2020

Résumé : C’est une nouvelle aventure Elsewords dans les années 1970 pour Bruce Wayne, ainsi que d’autres étudiants d’élite, s’entraînant sous la direction du même maître sensei. Leur amitié de longue date est mis à l’épreuve lorsqu’une menace mortelle se présente. Batman ainsi que les artistes martiaux de renommée mondiale Richard Dragon, Ben Turner et Lady Shiva, devront affronter les monstres de ce monde et d’ailleurs !

.

Tandis que l’univers cinématographique partagé de DC semble partir à vau l’eau et que le monde s’enflamme entre les promesses et les craintes entourant la fameuse « Snyder’s Cut » de Justice League, les personnages de la firme continuent à trouver de nombreuses aventures dans le domaine de l’animation. De quoi permettre des propositions autres pour nos super-héros, tel ce « Batman : Soul of the dragon ».

Le long-métrage s’inscrit directement dans une mouvance d’action des années 70, comme souligné par cette ouverture typiquement inspirée par James Bond. Cette inscription permet de conférer une certaine personnalité au film, notamment par un ancrage dans le genre du Kung-Fu qui sied beaucoup à l’homme chauve-souris. S’y développent une mythologie intéressante et un groupe de personnages qui, à défaut de profiter d’une écriture réellement épaisse sentimentalement, s’avèrent reconnaissables. On pense en particulier à un Richard Dragon qui éclipse totalement le héros titre, au point que celui-ci passe pour secondaire.

Malheureusement, si la volonté d’action permanente est indéniable, elle souffre d’une animation plus que perfectible. De quoi ralentir les séquences et leur donner un aspect plus coincé, quasi mécanique, là où l’on attendait une meilleure fluidité dans les mouvements. Sam Liu (derrière entre autre la mauvaise adaptation de « Killing Joke ») ne trouve malheureusement pas la recette visuellement pour faire fructifier ce qu’il promettait dans son concept pourtant des plus intéressants.

Les fans de Batman devraient jeter un coup d’œil curieux à ce « Soul of the Dragon », ne serait-ce que par sa façon de s’approprier tout un pan du cinéma d’action des années 70 par le biais d’une intrigue où se mêlent entre autres Kung Fu, espionnage, blaxploitation et fantastique, quitte à délaisser par moments le super-héroïque. Le long-métrage ne parvient malheureusement pas à accomplir visuellement tout ce qu’il promettait conceptuellement. De quoi rendre le résultat appréciable mais peu mémorable, tout en permettant de jeter un œil à cet univers DC en animation, plus quantitatif que son pendant live action, et permettre de patienter avant qu’Internet n’explose dans une lutte pro/anti Snyder dans quelques semaines…

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *