King Kong de Fred Bernard et François Roca

11/02/2021

Titre : King Kong

Auteur : Fred Bernard et François Roca

Editions : Albin Michel Jeunesse

Prix : 18,00 €

Parution : 30 septembre 2020

Nombre de pages : 48 pages

Genre : Aventure, drame

Résumé : Qui ne connaît pas King Kong, ce gorille géant créé par le scénariste cinéaste Merian C. Cooper en 1933 ? Fred Bernard reprend la trame de cette histoire populaire en alternant point de vue d'un narrateur et point de vue de Kong. Seul animal survivant d'une île que les animaux de son espèce ont saccagée, il cohabite avec un groupe d'humains qui, craignant son appétit dévastateur, se sont ménagés un territoire verdoyant et protégé. Dans cette version qui revisite avec originalité les thèmes habituels de « bestialité, sauvagerie de la nature, mondes perdus », Ann, la jeune comédienne offerte en offrande, comprend instinctivement la bête, sa solitude, son exclusion, sa méconnaissance du monde, sa souffrance d'être devenu une attraction. Elle aide Kong à s'enfuir, en vain, consciente qu'ils sont tous deux semblables, objets dans une société de spectacle et de consommation inégalitaire.

.

Effectivement, l’histoire de King Kong est intemporelle, aussi bien par la puissance magistrale derrière que par ses thématiques toujours présentes, telles les destructions de l’extraordinaire par une société capitaliste qui ne crée pas mais vend le merveilleux. On pouvait donc se demander comment ce livre, disponible chez Albin Michel Jeunesse, saurait se distinguer des nombreuses adaptations passées ou à venir.

On pourra parler en premier lieu des illustrations de François Roca, d’une beauté telle, parvenant à rappeler rapidement la splendeur du King. Toute sa puissance se retrouve vite invoquée à nouveau, notamment lors de son final inoubliable et iconique à souhait. On y décèle toute sa grandeur mais également son rapport à Ann, avec qui se joue la narration de façon intéressante. Déjà, le fait de commencer l’histoire par le point de vue de King Kong diffère des autres adaptations tout en amenant directement la tristesse d’un personnage confronté à la solitude et à une disparition inéluctable. Même en étant face à une version réduite de l’histoire (on dépasse à peine la quarantaine de pages), celle-ci ne semble jamais creuse ou trop raccourcie dans les réflexions l’alimentant depuis des années ainsi que sa tragédie intemporelle.

Si vous cherchez à faire découvrir King Kong, en particulier à un public plus jeune, ce livre de Fred Bernard et François Roca constitue une magnifique entrée, synthétisant tout ce qui en fait le charme sans tomber dans l’émotionnellement creux. On sait donc que l’héritage de King Kong va encore se perpétuer avec beauté si l’on met toujours autant d’efforts à son service…

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *