Les Dossiers du Voile - Coup de cœur !

03/02/2021

Titre : Les Dossiers du Voile

Auteur : Adrien Tomas

Editions : Fleurus

Prix : 16,90€

Parution : 8 janvier 2021

Nombre de pages : 414 pages

Genre : Fantasy, urban fantasy

Résumé : Tia Morcese est policière dans une brigade un brin spéciale : la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris. Car, derrière le Voile ténu de la normalité se cachent sorciers, mages, vampires, loups-garous, djinns, dragons, trolls, gnomes... tout ce petit monde n'aimant rien tant que de se foutre sur la gueule à longueur de journées... et de nuits ! Son job ? S'assurer que les débordements de ces joyeux lurons ne déchirent pas le Voile qui dissimule leur existence au reste du monde. Son credo ? Une main de fer dans un gant en fer ! Et elle va avoir besoin de toute sa patience pour résoudre les différents meurtres et conflits méta-humains qui embrasent la capitale.

A côté de son impressionnante grande sœur, Mona Morcese pourrait (presque) passer pour une ado normale. Pourtant, cette jeune apprentie sorcière est loin d'avoir les yeux dans sa poche. Et quand elle tombe sur des informations-clés sur les affaires en cours de sa sœur, elle n'hésitera pas à mettre sa propre vie en danger...

.

Parfois je me lance dans les romans pour plein de bonnes raisons : je connais l’auteur et j’aime sa plume, l’univers a l’air prometteur, l’intrigue se déroule dans une époque ou dans un lieu que je ne connais pas et je vais découvrir d’autres cultures… Et parfois, je me lance dans un roman, non pas pour de mauvaises raisons -existe-t-il de mauvaises raisons de lire ?- mais pour des raisons nettement plus superficielles. Par exemple la beauté de la couverture d’un livre. D’un autre côté, si vous vous penchez trente secondes sur la couverture des Dossiers du Voile, je pense que vous comprendrez mon envie frénétique de lire ce livre. Et ça n’a pas loupé, puisque je l’ai lu quasiment dès sa sortie et en tout cas dès qu’il est arrivé dans ma bibliothèque (sous le regard envieux de tous les autres livres qui sont là depuis des années et que je n’ai toujours pas lus).

Je ne vais pas tourner autour du pot : Les Dossiers du Voile est un parfait roman urban fantasy young adult. Il n’y a ni plus, ni moins à dire : les personnages sont attachants, sans toutefois être simplistes, l’univers est bien construit et parfaitement cohérent, les révélations finales tiennent la route, la plume est fluide et très agréable à lire… C’est bien simple, je n’ai rien à redire sur ce roman. Petit bonus, même, puisque contrairement à ce qu’il se passe -trop souvent à mon goût- dans certains romans urban fantasy, on ne dérive pas du tout vers une romance paranormale de derrière les fagots, ce qui a en général tendance à me crisper un peu.

J’ai particulièrement aimé que dans ce roman, l’auteur ne nous propose pas de suivre une enquêtrice du surnaturel, comme c’est très souvent le cas, mais toute une famille. On rencontre donc la famille Morcese, famille de sorciers s’il en est puisqu’elle ne compte pas moins de huit membres tous capables de faire de la magie à différents niveaux. La matriarche de cette famille a par ailleurs un rôle politique important au sein du Voile, c’est-à-dire au sein des communautés magiques qui cohabitent sur Terre. J’ai trouvé un peu dommage que ce personnage soit un peu effacé dans ce roman, j’aurais aimé la voir un peu plus en action, cependant, on voit très vite pourquoi l’auteur a choisi de l’évincer puisque le but est très nettement de mettre en avant toute la fratrie Morcese, à commencer par nos deux personnages principaux : Tia, enquêtrice dans la brigade secrète du Voile, et Mona, lycéenne presque ordinaire qui va se retrouver bien malgré elle prise entre deux feux. Le fait qu’Adrien Tomas ne nous mette pas en présence d’une héroïne seule, mais bien d’une famille, rend à mon sens les choses très intéressantes. On peut voir les personnages dans leur rôle dans la famille ainsi que dans leur rôle à l’extérieur, qui n’est pas forcément le même. De plus, j’ai adoré cette fratrie de sept qui se crêpent le chignon à longueur de page, que tout oppose et qui pourtant sont parfaitement coordonnés en cas de crise. Je trouve qu’en ajoutant cette famille pour le moins explosive, Adrien Tomas a fait un choix vraiment intelligent parce qu’il a réussi à donner beaucoup de profondeur à ses personnages. Et ça fonctionne à merveille. Ceux qui ont des frères et sœurs se reconnaîtront forcément dans les sentiments de camaraderie, de jalousie, d’agacement et d’admiration que l’auteur partage avec nous. Et j’ai pour ma part complètement adoré cette dimension.

L’univers m’a semblé assez classique pour un monde d’urban fantasy qui se passerait à Paris, mais je l’ai trouvé bien pensé et surtout très cohérent. L’auteur s’appuie sur des classiques du genre (la haine entre les vampires et les loups-garous par exemple) pour créer de nouvelles rivalités (comme entre nécromanciens et druides), voire pour enrichir son univers avec des idées qui semblent pleines de bon sens dès lors que l’on y réfléchit un peu (les fées sont dans Les Dossiers du Voile les maîtres des cartels de la drogue puisqu’elles produisent naturellement des substances hallucinogènes).

L’un dans l’autre, j’ai découvert la plume d’Adrien Tomas avec ce roman et je comprends parfaitement l’engouement d’Anton lorsqu’il avait lu Engrenages et Sortilèges -qui est d’ailleurs directement venu s’ajouter à ma liste de livres à lire. Je vous recommande donc très chaudement de vous pencher sur Les Dossiers du Voile, je pense que c’est un voyage que vous ne regretterez pas !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *