Face à Face #2, un deuxième tome décevant

19/03/2021

5

Titre : Face à Face #2

Auteur : Mercedes Ron

Editions : Hachette Romans

Prix : 18,00 €

Parution : 3 février 2021

Nombre de pages : 300 pages

Genre : Romance

Résumé : Accompagnée de Sebastian, Ivory était sûre que plus rien ni personne ne pourrait lui faire du mal. Mais son monde s’est écroulé, tout n’était que mensonges, y compris l’homme qu’elle aimait. Ses ennemis essaient d’anéantir le peu d’espoir qui lui reste, de la soumettre, de la posséder. Plus seule que jamais, elle voudrait que quelqu’un lui murmure que tout ira bien… même si c’est un mensonge de plus. Blessée par sa trahison, Ivory essaie de se convaincre qu’elle ne ressent plus rien pour Sebastian. Mais au fur et à mesure que les secrets se révèlent, même la volonté la plus féroce ne pourrait la laisser le haïr autant qu’elle le souhaite. Pourra-t-elle pardonner tant de mensonges ? Pourra-t-elle oublier le passé ?

.

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Sebastian et Ivory exactement là où nous les avions laissés à la fin du premier tome. Leur relation est toujours aussi ambigüe et Ivory est toujours menacée de mort. Les mystères autour de la famille Cortès s'étoffent et le suspense s'amplifie. 

J'ai été immédiatement remise dans le bain et j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver les différents personnages. Mais tout comme lors de ma lecture du tome 1, j'ai détesté à nouveau le personnage d'Ivory. Elle est agaçante, capricieuse et égoïste. Pourtant âgée de 20 ans, elle est immature et passe son temps à faire tout le contraire de ce qu'on lui demande de faire. Elle est contradictoire dans tout ce qu'elle dit et dans tout ce qu'elle entreprend. 
A contrario, Sebastian est vraiment un personnage avec beaucoup de charisme. Il est intéressant à suivre car mystérieux et plein de surprises. Sebastian, pas beaucoup plus vieux qu'Ivory, semble avoir vécu mille vies avant celle-là, ce qui le rend beaucoup plus mature et lui donne beaucoup plus de crédibilité. Il a la tête sur les épaules et ne se laisse pas dicter sa conduite. 

L'histoire de "Face à Face" tourne principalement et essentiellement autour de ces deux personnages et de leurs relations. De fait, l'auteure a choisi un schéma à la "je t'aime, moi non plus" un peu fatigant au bout de deux tomes, je dois l'avouer. Ils passent l'intégralité du roman à se rendre l'un l'autre jaloux et à se dire qu'ils se plaisent mais qu'ils ne peuvent pas être ensemble. C'est typiquement le schéma en romance qui me fait mille fois lever les yeux au ciel. Cependant, l'intrigue "policière" qui vient se greffer à la romance permet de rendre le tout un peu plus digeste. De plus, l'alternance de points de vue que j'avais précédemment beaucoup appréciée est reprise ici pour mon plus grand plaisir. Quelle joie de délaisser le caractère exécrable d'Ivory pour le ténébreux Sebastian. L'écriture de Mercedes Ron est fluide et le rythme est soutenu, ce qui m'a fait tourner les pages de manière frénétique. Contrairement à la romance qui a tendance à tourner en rond et à manquer de consistance, le suspense est parfaitement bien dosé. 

J'avoue m'être attendue à une meilleure suite. Globalement, c'est une lecture rapide, facile et agréable. Malheureusement, elle ne me laissera pas un souvenir impérissable. Cependant, j'ai beaucoup aimé les révélations amenées à la fin du roman que je n'ai pas vu venir. Le cliffhangher proposé m'a laissé totalement pantoise. Et moi qui pensais qu'il s'agissait d'un dyptique, c'est impossible que l'histoire se termine comme cela. Beaucoup de questions restent sans réponse. L'auteure est douée puisqu'elle nous donne, une fois encore, terriblement envie de lire la suite. 

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *