L'étonnant (mais pas miraculeux) voyage de Freddie Yates par Jenny Pearson

20/03/2021

Titre : L'étonnant (mais pas miraculeux) voyage de Freddie Yates

Auteur : Jenny Pearson

Editions : Milan

Prix : 12,90 €

Parution : Février 2021

Nombre de pages : 288 pages

Genre : Comédie, Drame

Résumé : En traversant le Royaume-Uni avec ses amis à la recherche de son père biologique, Freddie Yates est loin de se douter que les catastrophes en série qu'il rencontre le mèneront au succès. Prêts à embarquer pour un joli moment de lecture et d'aventure ?

.

La façon dont un livre destiné à un public jeune peut initier ou relancer son audience à la lecture et rend la découverte de n’importe quel titre du genre fascinant. Certes, n’importe quel bon ouvrage pourra provoquer cette sensation, mais alors que l’on dresse régulièrement la jeunesse comme éloignée des ouvrages, ceux-ci trouvent un intérêt encore plus important. Il suffit d’un mauvais conseil pour risquer de détourner quelqu’un de l’art littéraire, surtout chez les plus jeunes encore en découverte. Heureusement pour ceux-ci, « L’étonnant (mais pas miraculeux) voyage de Freddie Yates » devrait les satisfaire. Non pas que le roman de Jenny Pearson suive un classique absolu mais il porte les racines d’une lecture des plus plaisante et légère tout en offrant un certain fond.

Le livre est ainsi rapidement marqué par un décès qui va faire chambouler l’intrigue et amener notre héros à la quête de ce père biologique dont il n’a jamais eu vent auparavant. De quoi diriger l’histoire vers de nombreuses péripéties assez burlesques et amusantes avec une régularité qui fait tourner les pages sans que l’on ne s’en rende forcément compte. Néanmoins, le livre surprend également par certains sursauts émotionnels qui parviennent à prendre au dépourvu durant la lecture. La façon dont Jenny Pearson parvient à croquer ses personnages avec par moments certains archétypes tout en conférant à Freddie et ses amis une couleur qui accepte autant l’humour que la tristesse appuie alors le plaisir pris durant ces quelques 240 pages.

Petit roman qui se lit sans déplaisir, « L’étonnant (mais pas miraculeux) voyage de Freddie Yates » enchaîne avec rythme les mésaventures, les micro-événements et les hasards (proches parfois du miracle) de façon si enjouée que l’on se laisse prendre au jeu de son récit. Et quand il amène une émotion, c’est de manière surprenante mais clairement pas inconséquente par son drame humain teinté de couleurs. Il y a donc de quoi satisfaire un large public jeune (et même moins jeune) et perpétuer cet amour de la lecture qui se développe à tout âge par son histoire et son style narratif assez prenant.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *