David Copperfield de Charles Dickens

23/04/2021

5

Titre : David Copperfield

Auteur : Charles Dickens

Editions : L'école des Loisirs

Prix : 6,10 €

Parution : 2021

Genre : Classique

Résumé : « Serai-je le héros de ma propre histoire, ou ce rôle sera-t-il tenu par un autre ? Ces pages l'apprendront au lecteur. Pour commencer par le commencement, je note que je naquis un vendredi à minuit - du moins me l'a-t-on dit, et je n'ai aucune raison d'en douter... » Voilà un début engageant. La suite l'est moins : né six mois après la mort de son père, David Copperfield se retrouve vite nanti d'un terrifiant beau-père, dont la soeur, la glaciale et métallique Miss Murdstone, suffirait à elle seule à caractériser l'Angleterre rigide et puritaine du début du XIXe siècle... Car, si David Copperfield est bien l'histoire d'une enfance malheureuse, c'est avant tout une irrésistible galerie de portraits qui laisse le lecteur partagé entre l'effroi et le fou rire : il y a les méchants, bien sûr, comme l'hypocrite et gluant Uriah Heep, mais aussi les excentriques, ces doux dingues que Dickens excelle à dépeindre : M. Dick, qui rédige ses pensées sur un cerf-volant ou l'impayable tante Betsey et sa phobie des ânes...

.

Charles Dickens a de nombreux classiques à son actif, de son « Chant de Noël », repris encore et encore dans les films et séries, à son « Conte des deux villes », récit de la révolution française aux ramifications sentimentales toujours aussi passionnantes. Mais si on raccroche l'auteur à un style particulier, ce serait sans doute des récits de jeunesse marqués par les malheurs, comme dans « Oliver Twist », ou notre titre du jour, « David Copperfield », présenté ici en version abrégée chez L'école des Loisirs.

Pas besoin d'avoir lu des critiques plus élaborées que celle-ci pour ressentir le côté autobiographique de l'œuvre. C'est sans doute ce qui lui confère son plus grand charme, avec ces changements de ton qui parviennent à sublimer sa gamme de personnages secondaires avec ce talent qui a traversé le temps. Cette version abrégée parvient à garder du cœur, du rythme et cette palette d'émotions qui ont rendu ce titre si culte. On pourrait même dire que c'est une belle porte d'entrée dans la littérature de Dickens afin de mieux apprécier son style et entrer dans son univers autant par ses yeux que par sa plume.

Cette version de poche et réduite d'un titre aussi célébré dans la littérature s'avère donc une édition réussie et intéressante permettant de plonger dans l'histoire de son auteur par le fil de la fiction autobiographique. « David Copperfield » constitue un récit aussi passionné que passionnant et ce format devrait conquérir à son tour une nouvelle audience de jeunes lecteurs et de lectrices, le tout dans une certaine émotivité aussi intemporelle que le talent de Charles Dickens.

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *