Les Nouvelles Vagues - Une suite décevante...

24/04/2021

Titre : Les Nouvelles Vagues

Auteur : Arnaud Cathrine

Editions : Collection R

Prix : 16,50 €

Parution : 1 avril 2021

Nombre de pages : 320 pages

Genre : Contemporain

Résumé : Moi, je veux flamber.
Sinon on n'est pas vivant.
Je veux me jeter sur tout ce qui est inflammable.
Même si j'ai peur.
La vie me fait peur.
Les garçons me font peur.
Les filles me font peur.
Mais je veux cramer.
Ce sera bref, et qu'est-ce qu'on s'en fout :
pourquoi une histoire courte ne serait-elle pas une histoire tout court ?

.

Qu’est-ce que je l’attendais ce roman ! Romance avait été un énorme coup de coeur complètement inattendu l’année dernière et avec cette fin cruelle proposée par l’auteur, il nous fallait absolument une suite. J’avais donc hâte de retrouver Vince et Octave, laissés d’une façon brutale, presque déchirante, et savoir enfin ce qu’ils devenaient. Mais malheureusement cette lecture ne m’a pas apporté ce que j’espérais et c’est finalement un poil déçu que je l’ai refermée. Je tiens néanmoins à remercier la Collection R pour son envoi.  

Objectivement parlant, ce roman est loin d’être mauvais. On retrouve la plume percutante d’Arnaud Cathrine, on se prend rapidement d’affection pour ses personnages et on suit avec passion leurs nombreuses péripéties. Je suis donc persuadé que beaucoup y trouveront leur compte car l’intrigue de fond est totalement dans la lignée de ce qu’on pourrait attendre d’un roman contemporain. Seulement voilà, je m’étais tellement attaché à Vince et Octave que j’avais envie de les retrouver eux, et uniquement eux. Et malheureusement, durant plus de la moitié du roman au moins (si ce n’est plus), on se concentre principalement sur les nouveaux protagonistes. Et si Micha a su, d’une certaine façon, me toucher, j’ai détesté Marilyn et n’avais, par conséquent, rien à faire de son histoire…

Je comprends totalement la volonté de l’auteur de proposer autre chose dans cette suite qui lui a été tant demandée par ses lecteurs. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis persuadé que ce roman saura trouver son public, que vous ayez lu ou pas Romance auparavant (même si je vous conseille très fortement de le faire). Mais je crois que pour ma part, j’avais simplement envie de retrouver cette bulle dans laquelle je me sentais si bien, quitte à ce que l’intrigue soit moins originale. 

La fin de ce « deuxième tome » est quant à elle à l’image de celle du premier. L’auteur nous laisse sur un demi-suspense, répondant à la fois à la majorité de nos questions tout en laissant la porte grande ouverte aux doutes et interrogations. Arnaud Cathrine pourrait donc très bien s’arrêter là mais il reste encore tellement de possibilités à explorer que ce serait dommage de ne pas poursuivre l’aventure. En ce qui me concerne en tout cas, je serais évidemment au rendez-vous si jamais un troisième tome voyait le jour. Car en dépit de cette petite déception, je suis toujours autant attaché à ces personnages. 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *