Les Voleurs de curiosités - Un roman complexe

16/04/2021

Titre : Les Voleurs de curiosités

Auteur : Jess Kidd

Editions : Les Presses de la Cité

Prix : 22,00 €

Parution : 11 février 2021

Nombre de pages : 481 pages

Genre : Policier / Fantastique

Résumé : Londres, 1863. Bridie Devine, détective spécialisée dans les affaires délicates, s'attaque au cas le plus insolite de toute sa carrière. Christabel Berwick, l'héritière d'un baronnet, a été kidnappée. Mais la fillette n'est pas une enfant ordinaire. Son existence a été cachée aux yeux de tous et ses étranges talents semblent autant effrayer son entourage qu'ils attirent l'attention des collectionneurs de curiosités. Aidée dans sa quête par le fantôme tatoué d'un boxeur mélancolique, Bridie suit pas à pas les traces laissées par les ravisseurs, replongeant malgré elle dans un passé qu'elle a tenté d'oublier.
Résurrectionnistes, saltimbanques mercenaires, créature aquatique légendaire : autant de personnages qui hantent les pages de ce roman où le spectacle est roi, et qui fait la part belle à une enquête digne des plus grandes énigmes policières.

.

Je ne sais pas pourquoi mais ce roman me faisait penser à Miniaturiste de Jessie Burton que j’ai lu et adoré il y a quelques années. Et même si j’ai retrouvé une ambiance similaire dans l’écriture de Jess Kidd, j’ai surtout été déboussolé par la complexité de cette histoire qui m’a souvent laissé perplexe. Je remercie néanmoins les éditions Les Presses de la Cité pour leur envoi.

J’ai trouvé l’idée de base de ce roman assez géniale : une enquête policière dans un Londres du 19ème siècle où les créatures fantastiques existent. Ces « curiosités » attirent l’attention de certains collectionneurs qui ne vont pas hésiter à engager des voleurs professionnels pour s’en emparer. Un synopsis qui m’a rappelé ces « freak shows », particulièrement populaires à l’époque, où le but était d’exposer des cas biologiques et scientifiques rares ou insolites. Parmi les plus célèbres on pourrait citer la femme à barbe ou encore l’homme le plus petit du monde. Si vous avez vu la quatrième saison d’American Horror Story, vous voyez certainement de quoi je parle.

Seulement, si la promesse du départ m’a semblé extrêmement alléchante, j’ai trouvé l’approche de l’auteure assez maladroite, voire brouillonne. Je ne sais pas si je suis le seul à le penser, car la majorité des chroniques que j’ai pu lire n’en faisaient pas mention, mais il m’a semblé que l’idée initiale était progressivement reléguée au second plan et n’était pas suffisamment exploitée. Je m’attendais vraiment à retrouver ces fameux freak shows (d’autant que l’auteure les évoque elle-même dans le roman), ou qu’on allait au moins découvrir plus de créatures mystérieuses. Et finalement non… Assez vite on retrouve les codes d’une enquête policière classique avec un petit côté fantastique en fond, où Bridie va interroger des témoins, recueillir les indices et se lancer à la poursuite des voleurs de curiosités.

Je dois avouer que les cinquante dernières pages se sont révélées plutôt intéressantes, avec l’introduction d’un folklore que je ne connaissais pas et une explication finale satisfaisante. D’ailleurs, au vu des ultimes révélations, il risque fortement d’y avoir une suite car il semblerait que les personnages n’ont pas encore délivré tous leurs secrets…

En bref, j’ai adoré l’ambiance que l’auteure est parvenue à créer au fil des pages mais j’aurais aimé que l’idée de départ soit mieux exploitée et que le rendu soit moins confus. Néanmoins, je pense que l’auteure est à suivre de très près car son style et son imagination ont beaucoup de potentiel !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *