Vaisseau d'Arcane - Encore un coup de cœur pour Adrien Tomas

02/04/2021

Titre : Vaisseau d'Arcane

Auteur : Adrien Tomas

Editions : Mnémos

Prix : 21;00 €

Parution : 28 août 2020

Nombre de pages : 377 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Au Grimmark, la magie peut foudroyer en un éclair. Ses victimes, les Touchés, ne sont plus jamais les mêmes : ils possèdent une incroyable puissance, mais leurs esprits sont à jamais anéantis. Lorsque son frère Solal est frappé par l'Arcane, Sof, infirmière raisonnable et sans histoire, décide de tout risquer pour le sauver du destin de servitude qui l'attend. Dans leur fuite éperdue à travers les steppes infinies et les forêts boréales, ils découvriront un monde sublime et redoutable. Mais leur liberté est vue comme un affront, leur existence même comme un blasphème. Dans leur ombre, des factions s'affrontent, tissant autour d'eux un écheveau de machinations dont elles tirent les fils avec une virtuosité machiavélique. La magie n'est pourtant pas une puissance qui se dompte...

.

Rappelez-vous, en janvier je lisais mon premier roman écrit par Adrien Tomas et je ne pouvais pas être plus satisfaite de cette découverte. Une plume efficace, un récit rythmé, des personnages travaillés : tout était réuni pour me plaire. Forcément, après un aussi bon démarrage, j’en voulais plus et je n’ai pas mis bien longtemps avant de me plonger dans un second roman de l’auteur !

J’ai donc jeté mon dévolu sur Vaisseau d’Arcane qui était cette année parmi les sélectionnés du PLIB. Pour ne rien vous cacher, j’avais vu passer ce roman au moment de sa sortie l’été dernier mais il ne m’avait pas du tout tenté. Si je trouve la couverture très belle et très élégante, je n’avais pas plus accroché que ça avec le titre que je trouvais très nébuleux et qui m’avait fait penser – à tort – que l’intrigue se déroulait sur un vaisseau spatial. On ne peut pas toujours gagner à ne pas lire les résumés des quatrièmes de couverture, que voulez-vous !

L’un dans l’autre, je pense que je ne me serais pas spécialement penchée sur ce roman si je n’avais pas eu un coup de cœur pour Les Dossiers du Voile et décidé de lire plus de romans d’Adrien Tomas. Pour une fois – chose rarissime – je me suis effectivement pliée à mes bonnes résolutions et je me suis plongée très rapidement dans un autre des univers de l’auteur… Autant vous dire que pour le moment, c’est carton plein pour Adrien Tomas ! J’ai vraiment adoré Vaisseau d’Arcane qui a – lui aussi – été un formidable coup de cœur !

Une fois n’est pas coutume, je n’ai vraiment pas grand-chose à reprocher à ce roman ! Le lecteur est ici propulsé directement dans l’action puisqu’il est mis en présence de Sof, une jeune infirmière dont le frère est devenu un « vaisseau d’arcane », un être frappé par la magie de manière si puissante qu’il en perd la raison. Ces personnes ne sont plus considérées par la loi comme des individus à part entière et passent sous le contrôle de l’État qui, en échange de leur protection, utilise leur magie pour faire fonctionner le royaume. S’étant opposé à ce que son frère soit réquisitionné, Sof a dû fuir la ville pour protéger ce dernier.

Je dois bien avouer qu’étant une lectrice qui n’apprécie vraiment, vraiment pas les courses poursuites dans les romans, j’ai vu ce démarrage d’un assez mauvais œil : j’étais sûre de tomber dans un schéma classique de « les héros fuient une menace, découvrent un lieu sécurisant, se rendent compte qu’ils ne peuvent pas rester et sont obligés de fuir à nouveau ». Je n’aurais pas pu plus me tromper !

Mieux encore, le fait que nos héros soient obligés de fuir permet à Adrien Tomas de nous montrer plusieurs facettes de l’univers qu’il a créé et de lui donner réellement corps.

Au niveau des personnages, je les ai trouvés très bien écrits et très attachants. Adrien Tomas met beaucoup d’énergie à proposer des personnages très caractérisés – il me semble, sinon impossible, au moins difficile de confondre les personnages de ce roman, même s’ils sont plutôt nombreux. Petit bonus, l’auteur a recours à une structure narrative que j’affectionne beaucoup personnellement : l’alternance de narrateurs pour offrir au lecteur des points de vue différents sur le monde qu’il nous propose.

Pour moi, l’ensemble est une franche réussite et ne me donne qu’une seule envie : me plonger dans d’autres romans de l’auteur (et lire la suite de ce roman-ci !). Seul petit bémol éventuel, c’est un roman assez dense, donc je ne recommanderais pas forcément à des novices des littératures de l’imaginaire de commencer par cet ouvrage pour découvrir la fantasy. Mais, amis amateurs d’univers rêvés, lancez-vous les yeux fermés, le Grimmark n’attend plus que vous !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *