Gamine, guerrière, sauvage d'Eric Cherrière

14/05/2021

5

Titre : Gamine, guerrière, sauvage

Auteur : Eric Cherrière

Editions : Plon

Prix : 19,00 €

Parution : 18 mars 2021

Nombre de pages : 320 pages

Genre : Policier, thriller

Résumé : Le bras de fer qu'une jeune fille entame avec le monde. " La vie, c'est comme la guerre, ma petite Maud, les seuls vainqueurs sont ceux qui survivent. N'oublie pas : il n'y a ni bonnes ni mauvaises armes. Au bout du compte, une seule chose importe. Rendre les coups. " Maud, 15 ans, n'oublie rien de ce que lui dit son grandpère. Elle préfère Albert Einstein à Rihanna, elle use de son ordinateur comme d'une arme mais uniquement de la main gauche, la droite est tranchée à hauteur du poignet. Aux côtés de son frère tant aimé, elle grandit entre un père ex-champion d'athlétisme et une mère exchampionne de bodybuilding. Avec le grand-père, les cinq sont comme les doigts de la main qui manque à Maud. À la suite d'un délit mineur commis par l'un d'eux, la famille est plongée dans la précarité. Maud sera prête à tout pour les sortir de la misère. Rien ne l'arrêtera et son implacable détermination les conduira au-delà des frontières... D'une petite ville française jusqu'aux étendues glacées de l'Antarctique, en passant par la Cour pénale internationale de La Haye et un mystérieux think tank norvégien, Gamine Guerrière Sauvage est le portrait d'une enfant du siècle. Le bras de fer qu'une jeune fille entame avec le monde.

.

Il faut bien admettre qu'en entamant « Gamine, guerrière, sauvage », on ne sait pas nécessairement sur quel pied danser. Partant dans une direction, le roman d'Eric Cherrière n'hésite pas à prendre des contours inattendus, comme amené dans le résumé. Pourtant, si l'on peut avoir par moments des soucis pour s'accrocher, on se laisse revenir assez rapidement au récit, en particulier grâce à la personnalité du personnage principal.

Maud est une jeune fille en colère qui cherche d'une certaine manière sa revanche suite à un enchaînement de circonstances. Ce dans quoi elle va plonger va l'emmener avec sa famille sur des routes différentes, tout en appuyant au mieux sa personnalité. On ne peut que constater son intelligence, souvent froide, et être fasciné par la manière dont Eric Cherrière la dépeint tout au long de la narration. Rien ne saura l'apaiser ou nous apporter, en tant que spectateurs des événements, un instant de douceur ou de répit, dans un enchaînement qui nous met dans une position inconfortable mais assez fascinante.

« Gamine, guerrière, sauvage » se révèle alors des plus intrigants tout du long, tout en nous laissant dans une sensation incertaine sur laquelle on a du mal à poser nos mots. Pas que ce soit un défaut, bien au contraire, tant il s'avère plaisant par moments d'être dans une forme de confusion émotionnelle, pas facile certes, mais surprenante. Pour cela, le roman d'Eric Cherrière mérite largement sa chance par ce qu'il propose et le portrait de sa jeune héroïne.

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *