La guérison de Rose Gold - Un thriller grand public

30/05/2021

5

Titre : La Guérison de Rose Gold

Auteur : Stephanie Wrobel

Editions : Pygmalion

Prix : 21,90 €

Parution : 3 mars 2021

Nombre de pages : 440 pages

Genre : Thriller

Résumé : Pendant dix-huit ans, Rose Gold Watts a cru qu'elle était gravement malade. En fauteuil roulant, elle passait une bonne partie de ses journées à l'hôpital. En réalité, sa mère, Patty Watts, était simplement une excellente menteuse. Après cinq ans d'emprisonnement, Patty retrouve aujourd'hui la liberté sans savoir où aller et supplie Rose Gold de l'aider. À la grande surprise de tout le voisinage, celle-ci accepte. Rose aurait-elle pardonné à sa mère ces années de maltraitance ? Patty oublierait-elle que c'est sa fille qui l'a envoyée en prison ? Rien n'est moins sûr et, surtout, Rose Gold n'est plus la petite chose précieuse que Patty a quittée cinq ans plus tôt. Et elle attend avec impatience le retour de sa mère...

.

Le résumé de ce roman m'a immédiatement fait penser à l'histoire vraie de Dee Dee Blanchard et sa fille Gipsy Rose Blanchard, adaptée en mini série nommée The Act. Je ne vais trop en dévoiler si vous ne l'avez jamais vue, mais si vous cherchez une histoire glaçante, inspirée de faits réels et mettant en scène une relation abusive débouchant sur un dénouement inattendu, je vous la conseille.
En commençant La guérison de Rose Gold, je pensais donc retrouver une ambiance similaire mais même si j'ai aimé l'intrigue proposée par l'auteure, j'ai été un peu déçu par sa prévisibilité. Je remercie néanmoins les éditions Pygmalion pour leur envoi. 

Le point fort de ce roman est indéniablement son alternance de points de vue. On va suivre à la fois Rose, traumatisée par toutes ces années où sa mère lui a menti en lui faisant vivre un enfer, et Patty, à sa sortie de prison, dans laquelle elle a passé cinq ans pour avoir fait croire à sa fille et tout son entourage que celle-ci était gravement malade. En réalité, Patty est atteinte du syndrome de Münchhausen qui se manifeste lorsque quelqu'un (souvent un adulte responsable) utilise son autorité pour maltraiter une personne (souvent un enfant) en provoquant volontairement des maux graves pour pouvoir ensuite les soigner et s'attirer ainsi la compassion des autres par procuration. Et alors que Rose est finalement en train de reprendre sa vie en main, le retour de sa mère risque de tout remettre en question...

L'auteure est vraiment parvenue à instaurer une ambiance très malsaine au fil des chapitres où on découvre l'ampleur de tout ce que Patty a fait subir à sa fille. Evidemment, on ne peut que s'attacher à Rose avec tout ce qu'elle a traversé et tout ce qui remonte à la surface lorsque sa mère revient. Mais en même temps, en tant que lecteur, on éprouve une espèce de plaisir pervers à se retrouver également dans la tête de Patty à voir à quel point elle reste persuadée que ce qu'elle a fait était bénéfique pour Rose. C'est d'ailleurs cette relation mère/fille basée sur le mensonge et la manipulation qui nous tient en haleine, plus que l'intrigue en elle-même, finalement peu originale.

En somme, j'ai donc passé un bon moment de lecture qui a toutefois été un peu gâché par sa prévisibilité. Lorsque je me plonge dans un thriller, ce que je recherche avant tout c'est d'être surpris, qu'on me retourne le cerveau et que je termine le roman avec l'envie de le relire en connaissant le twist. Et je ne peux pas dire que ça a été le cas ici... 
La guérison de Rose Gold n'est donc pas un mauvais thriller, loin de là, mais je pense qu'il s'adresse davantage à un lectorat occasionnel du genre. Et je crois que pour ma part, j'en attendais un peu plus. 

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *