Le chevalier de ventre-à-terre de Gilles Bachelet

31/05/2021

Titre : Le chevalier de ventre-à-terre

Auteur : Gilles Bachelet

Editions : Seuil Jeunesse

Prix : 5,00 €

Parution : Avril 2021

Nombre de pages : 36 pages

Genre : Comédie

Résumé : L'humour de Gilles Bachelet nous enchante une fois de plus dans cette fable pacifiste, fourmillante de détails et de clins d'œil aux contes et à la vie quotidienne.

Aujourd'hui c'est le grand jour. Le chevalier de Ventre-à-Terre doit se rendre au combat contre son rival Corne-Molle. Mais avant de partir, cet escargot bien pressé doit régler quelques détails. Oh, trois fois rien ! Prendre son petit déjeuner, mettre à jour sa page Facebook, embrasser sa femme et ses enfants, délivrer une princesse, faire une petite partie d'échecs...

Arrivé sur le champ de bataille, c'est l'heure de déjeuner. Il est décidé que l'on reprendra le combat après un bon repas et une sieste réparatrice, mais le temps manque et on n'aime pas bâcler. Le rendez-vous est donc fixé au lendemain, histoire de faire les choses comme il faut. Le chevalier de Ventre-à-Terre rentre alors chez lui, pour revenir le jour suivant...

.

Quand on voit ce que rend le chevalier de ventre-à-terre dans cette édition disponible chez Seuil Jeunesse, on se retrouve surpris par la petite taille de l’ouvrage. Il faut dire que l’histoire de Gilles Bachelet est courte, extrêmement courte même. Néanmoins, le livre parvient à trouver un amusement fort dans sa manière de dériver du conte et de son aspect médiéval, notamment par son anthropomorphisme.

Notre héros est donc un preux chevalier escargot qui va partir en guerre contre son ennemi. Néanmoins, les besoins du quotidien et les imprévus habituels de sa vie de chevalier vont le ralentir de façon régulière. La lecture de ce livre, aussi rapide soit-elle, n’a de cesse de faire sourire par son traitement. On est dans une forme d’amusement permanent au gré des pages et de tout ce qui s’y dessine. Les plus petits devraient être en ce sens des plus charmés par les aventures du chevalier mais l’absurde du tout sied également aux plus grands. L’écriture de Gilles Bachelet se fait dès lors colorée et des plus prenantes, poussant à la relecture avec un plaisir certain.

« Le chevalier de ventre-à-terre » est donc un livre modeste par la taille mais grand par le talent. C’est typiquement le genre de récit que l’on aurait adoré plus jeune et qui aurait pu ennuyer nos parents à force de réclamer sa lecture avant de dormir. Le rythme du récit s’avère soutenu par des illustrations aussi mignonnes que l’ouvrage même. En bref, c’est à croquer mais surtout chaudement recommandé.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *