Le don de Rachel d'Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg

04/05/2021

Titre : Le don de Rachel

Auteur : Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg

Editions : Casterman

Prix : 24,50 €

Parution : Mars 2021

Nombre de pages : 200 pages

Genre : Drame

Résumé : Paris, 1848. Rachel a un don. Elle peut lire à travers le temps, les lieux, les gens et leurs histoires. Elle rêve de provoquer chez ses semblables une ouverture vers de nouveaux horizons. Sorcière pour les uns, phénomène de foire pour les autres, elle s’épuise et peine à trouver sa place. Un jour, elle disparaît sans laisser de traces…
Bien des années plus tard, Liv, metteure en scène de théâtre, et Virginia, photographe, croisent le chemin de Rachel au cœur de leur démarche artistique. Rachel aurait-elle enfin trouvé sa voie par le biais d’une sororité créative défiant les lois de la raison ?

.

Il faut bien avouer quelque chose à l’entame de cette chronique, c’est de ne rien avoir entendu, vu ou lu sur l’existence de Rachel Archer. Si c’est également le cas de votre côté, vous serez dès lors rassuré de savoir que « Le don de Rachel » permet de découvrir cette personne sans tomber dans de l’informatif digne de Wikipédia. Il y a réellement quelque chose d’envoûtant qui nourrit toute cette histoire et en fait une œuvre qui peut nous surprendre mais toujours de manière agréable.

La première moitié s’attarde ainsi sur Rachel, femme au don exceptionnel dans une capitale française toujours aussi bouillonnante. Les illustrations de l’album confèrent rapidement une certaine atmosphère par la gestion des traits ou une colorimétrie qui laisse une sensation d’évaporation. C’en est par moments même tout simplement hypnotisant tant on a une sensation de flottement qui n’alourdit pas la narration mais la rend plus ensorcelante.

Quand vient l’autre moitié qui joue de sa temporalité par l’ajout de deux personnages, « Le don de Rachel » bascule dans une étincelle d’émotions, faisant totalement renverser les personnages avec un éclat intense. Il est dur de parler correctement de cette partie tant on a par instants la sensation de ne pas disposer des capacités pour mettre des mots sur cet entremêlement mais cela confère à ces trois femmes une union qui touche par son invisibilité apparente.

On a donc été grandement touché par « Le don de Rachel » et on vous conseille fortement de découvrir cette création d’Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg, disponible chez Casterman. La façon dont l’histoire crée des liens entre ses trois personnages tout en offrant un portrait sublime d’une femme au récit de vie aussi intriguant ne peut que nous laisser dans un certain état émotionnel qui se passe de mots.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *