Le libraire de Wigtown de Shaun Bythell

03/05/2021

5

Titre : Le libraire de Wigtown

Auteur : Shaun Bythell

Editions : J'ai Lu

Prix : 8,90 €

Parution : Mars 2021

Nombre de pages : 448 pages

Genre : Témoignage

Résumé : Bienvenue à Wigtown, charmante bourgade du sud-ouest de l'Écosse. Wigtown, son pub, son église... et sa librairie - la plus grande librairie de livres d'occasion du pays. De la bible reliée du XVI? siècle au dernier volume d'Harry Potter, on trouve tout dans ce paradis des amoureux des livres. Enfin, paradis, il faut le dire vite...Car pour Shaun Bythell, bibliophile, misanthrope et propriétaire des lieux, la vie d'un libraire, entre les clients excentriques et les employés fantasques, n'a rien d'un long fleuve tranquille.Avec un humour tout britannique, il nous invite à découvrir ses tribulations et son quotidien.

.

Qui parmi vous, fidèles lecteurs et lectrices de NiNeHank, n'a jamais eu envie de tenir une librairie et de travailler au milieu du parfum si réconfortant des livres, neufs ou plus anciens ? On se doute qu'une certaine partie d'entre vous en a rêvé et, pour être totalement franc, c'est un domaine qui ne nous déplairait également pas. Si c'est le cas, les pérégrinations de Shaun Bythell devraient donc vous plaire, ne serait-ce que par l'humour avec lequel il évoque le quotidien d'un métier marqué par les habituelles maladresses que nous offre le train-train quotidien.

Le livre est donc composé comme un journal, celui de l'auteur, alors qu'il retranscrit ses journées dans sa librairie de Wigtown. Les clients passent, avec leurs caractères et leurs besoins assez variés. Les troubles réguliers provoqués par Internet (en particulier Amazon) et l'excentricité de certains employés alimentent le tout avec une certaine régularité, marquée par le rapport journalier de clients et de sommes perçues. La plupart des histoires parviennent à trouver un humour par l'aspect assez mordant avec lequel le tout est raconté et nous fait avancer progressivement au bout de ses 500 pages divisées en mois, eux-mêmes répartis donc en journées.

Si vous aimez l'air de la Grande-Bretagne, la narration rythmée de tracas quotidiens et les récits derrière certains ouvrages et clients, alors « Le libraire de Wigtown » devrait vous ravir grandement. On s'y amuse beaucoup face au désarroi qu'éprouve souvent l'auteur face à des situations des plus drôles par leur nature que l'on ne peut qu'imaginer fréquente et on y sent un véritablement amour pour ce métier, voire ce sacerdoce, que constitue le libraire, surtout au vu de la concurrence entamée par certaines franchises. Bref, c'est une très belle tranche de vie qui risque de mener à de nombreuses relectures.

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *