Les fils du ciel de Philippe Morvan

13/05/2021

5

Titre : Les fils du ciel

Auteur : Philippe Morvan

Editions : Calmann-Lévy

Prix : 20,90 €

Parution : 24 février 2021

Nombre de pages : 480 pages

Genre : Drame, historique

Résumé : Afrique du Sud, milieu du XIXe siècle. Abraham est le fruit d’une relation adultère entre un riche propriétaire terrien et une domestique issue d’une lignée de guerriers zoulous. Élevé aux côtés de ses demi-frères blancs, bercé par les légendes zouloues que lui racontent ses grands-parents maternels, il grandit tiraillé entre deux mondes que tout oppose, et nulle part à sa place. Et le destin n’aura pour lui aucune pitié. Sa très grande histoire d’amour avec la douce Elize se transforme en un drame affreux, et Abraham va tout perdre. Ou du moins le croit-il. Les épreuves qu’il traverse bravement, pris dans les tourments de l’Histoire, le mèneront-elles sur le chemin de la réconciliation entre ses deux identités, et du bonheur, enfin ?

.

Il nous faut peu de temps pour appréhender que le roman de Philippe Morvan s'ancre dans une épopée à long terme, s'entamant avant la naissance du personnage principal, Abraham. Ce dernier voit son destin marqué comme tant de gens par le racisme et la violence dans une Afrique du sud aux mains des afrikaners. Cet ancrage historique permet de mieux faire ressortir l'impact du récit tout en résonnant bien sûr avec les questionnements actuels, relevés par la nature d'épopée de ce que vivra Abraham.

Philippe Morvan parvient à imposer son style rapidement, le tout avec un rythme appuyé par des chapitres assez courts. Cela appuie un certain ton qui nous fait suivre les rebondissements et autres moments dramatiques avec un même impact destructeur que ce que vit Abraham. Ce dernier constitue un personnage intéressant à suivre, tout en souffrant à ses côtés sur une certaine longueur par tout ce qu'il subit. Le tout se fait avec un travail historique et géographique passionnant qui nous permet de plonger au mieux tout au long de ses presque 500 pages.

Drame traversant les années dans la douleur et les événements, « Les fils du ciel » parvient à nous émouvoir pour son personnage avec un style et une dramaturgie qui parviennent à fonctionner. On pourrait trouver que certains points auraient mérité qu'on s'appuie un peu plus dessus, surtout au vu du nombre de pages qu'il contient, mais on ne peut s'empêcher de trouver le résultat assez réussi. On peut donc remercier Calmann Lévy pour nous avoir envoyé cette sortie intéressante. « Les fils du ciel » trouve une certaine émotion à travers son personnage tout en n'éludant pas la violence inhérente à son intrigue, le tout appuyé par la prose de Philippe Morvan.

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *