L'empire s'effondre tome 1 de Sébastien Coville

02/06/2021

Titre : L'empire s'effondre tome 1

Auteur : Sébastien Coville

Editions : Anne Carrière

Prix : 22,90 €

Parution : Mai 2021

Nombre de pages : 496 pages

Genre : Science-fiction

Résumé : Alfred de Pergoal, ingénieur et créateur des plus beaux engins à vapeur de son temps, se rend au palais pour assister à la cérémonie du millénaire de Seth. Mais la capitale est une cocotte-minute. En ce soir de fête, les habitants, sous le joug d’une théocratie au système de castes injuste et brutal, sont prêts à tous les excès, et même à la révolution.
Il va suffire d’un attentat pour sceller le destin du cercle-monde. Cette fois, c’est irrémédiable : l’Empire s’effondre.
L’effondrement est total. Il trouve son origine au sein des instances du pouvoir, les dirigeants de l’Empire sont impuissants à enrayer l’implosion du pays. Dans le chaos, le glissement de la théocratie vers un régime militaire implacable semble se dessiner.
Alfred de Pergoal sera-t-il le porte-étendard de la rébellion défendant l’esprit et le savoir plutôt que les armes, la violence et l’obscurantisme ?

.

La possibilité d’évocation du roman de Sébastien Coville nous frappe dès son titre : « L’empire s’effondre ». On nous promet la fin d’un monde, d’une société qui va se retrouver bouleversée par un attentat. En ce sens, tout cela s’accomplit avec une forte ambition et un style qui parvient à porter toute la charge politique de son intrigue avec un intérêt qui ne diminuera jamais. La tension monte de façon croissante et la manière dont Sébastien Coville dépeint cette chute se fait avec une ampleur des plus passionnantes.

On sent un souffle chargé dans la révolution promise, mise en avant par une alternance des personnages assez régulière. Les différentes personnalités dépeintes trouvent leur place aisément, tout comme ces bulletins d’informations vendant une partie tronquée de la réalité des faits. Clairement, on ne pourra pas reprocher à Sébastien Coville d’être ambitieux par sa manière de dépeindre son récit, le tout avec une plume qui nous poussé à tourner les pages avec un rythme certain. L’univers dépeint se dessine rapidement dans notre imaginaire et on clôture notre lecture avec une unique envie : découvrir la suite le plus rapidement possible.

Ce premier opus de « L’empire s’effondre » accomplit ses engagements avec un souffle certain, rendant le livre passionnant de bout en bout. Avec cette arrivée dans le domaine littéraire, Sébastien Coville se dessine déjà comme une plume à suivre absolument dans les années à venir. Nous pouvons remercier les éditions Anne Carrière pour l’envoi de ce roman extrêmement réussi et leur demandons déjà d’envoyer au plus vite la suite pour mieux replonger dans cette fin de monde narrée avec un grand talent.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *